. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

O. Babana : « il existe des avantages accordés à certains responsables qui pèsent lourdement sur le trésor public »

Mardi 19 Décembre 2017 - 22:50

Le député mauritanien, Mohamed O. Babana, a révélé, dans une déclaration faite à Sahara Media, que lors de son intervention au parlement, en présence du ministre de l’économie et des finances, il a révélé l’existence de certaines indemnités et émoluments accordés à certains responsables, qui pèsent sur le trésor public. 

Le député a ajouté que les observations faites en présence du ministre de l’économie et des finances concernent les montants des salaires et émoluments perçus par 5 personnes au sommet de la pyramide de l’économie du pays, en l’occurrence le ministre de l’économie et des finances, le gouverneur de la banque centrale, le directeur des douanes, le directeur des impôts et le trésorier général. 

 O. Babana a ajouté qu’il s’était exprimé lors de la discussion du budget du ministère de l’économie et des finances réaffirmant que ces avantages étaient trop élevés comparés à ceux perçus par d’autres gestionnaires publics qui apportent au trésor public des entrées substantielles. 

Dans son intervention le député a souhaité être édifié sur la réalité sur les montants perçus par ces 5 responsables qu’il s’agisse de salaires, avantages ou autres gratifications, réaffirmant que ces traitements diffèrent du volume du budget et de la masse salariale établie par l’état. 

Ils sont également beaucoup plus important comparés à ceux perçus par les autres fonctionnaires, ce qui constitue une lourde charge pour les finances publiques. 
  
Dans sa déclaration à Sahara Media, le député ajoute qu’il soutient la lutte contre la gabegie depuis que le pouvoir l’avait lancée en 2009, réaffirmant qu’il n’avait jamais reçu un quelconque avantage matériel pour ce soutien, qu’il s’agisse de biens ou de fonciers, « ce que dit-il je ne regrette pas ». 

« Je défie quiconque, dans la majorité ou l’opposition ou toute autre personne qui puisse mettre en doute ces affirmations, et je suis disposé à me démettre de mon immunité parlementaire et me soumettre aux procédures judiciaires » déclare notamment O. Babana. 

Ces déclarations du député faites à Sahara Media interviennent au lendemain d’un échange de propos peu amènes entre le ministre et le député, lors d’une réunion à l’assemblée nationale. 

Au cours de l’échange de propos le ministre a révélé l’existence d’une caisse noire au niveau du ministère sur laquelle sont prélevés des traitements accordés à certains responsables dont le ministre et le gouverneur de la banque centrale, mais aussi des salaires payés à ce que le ministre a appelé les informateurs et les députés. 

Le ministre a reconnu percevoir 3.500.000 ouguiyas, c’est-à-dire le même montant perçu par les autres responsables cités par O. Babana ‘le gouverneur de la BCM, le directeur des impôts et le directeur du trésor public). 

source saharamedias.net
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche