. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Turquie: l'UE espère que l'opposant kurde Demirtas sera "bientôt" libéré

Jeudi 22 Novembre 2018 - 08:48

L'Union européenne a dit espérer jeudi qu'un des principaux opposants au président turc Recep Tayyip Erdogan, le Kurde Selahattin Demirtas, serait "bientôt" remis en liberté après plus de deux ans d'incarcération.

"Nous espérons qu'il sera bientôt libéré", a déclaré la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini lors d'une conférence de presse à Ankara avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu et le Commissaire européen à l'élargissement Johannes Hahn.


Ces propos surviennent alors que la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a sommé cette semaine la Turquie de mettre fin à la détention provisoire de M. Demirtas, incarcéré depuis plus de deux ans.

Cependant, le président turc Erdogan a balayé la décision de la CEDH en estimant qu'elle n'était pas contraignante pour Ankara.

Tout en soulignant l'importance pour l'Europe du partenariat "stratégique" avec Ankara, Mme Mogherini a également fait part de sa préoccupation au sujet de l'interpellation la semaine dernière d'intellectuels liés à l'homme d'affaires Osman Kavala, écroué depuis plus d'un an en Turquie.

"La Turquie serait plus forte avec une société unie, des médias libres et un dialogue constant et ouvert entre la société civile et les dirigeants", a souligné la cheffe de la diplomatie européenne.

"Nous avons exprimé nos profondes préoccupations au sujet de l'arrestation, y compris récemment, de plusieurs universitaires de renom et de représentants de la société civile", a-t-elle ajouté.

La visite à Ankara de Mme Mogherini et de M. Hahn survient alors que le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne est au point mort.

Les relations se sont fortement tendues dans la foulée de la tentative de coup d'Etat visant M. Erdogan en juillet 2016, l'UE critiquant les purges de grande ampleur lancées par les autorités turques qui ont également visé des opposants et des médias critiques.

La Turquie a toutefois semblé soucieuse, ces derniers mois, d'apaiser les tensions, en particulier avec l'Allemagne.

Le chef de la diplomatie turque a d'ailleurs réaffirmé jeudi que la Turquie avait toujours pour objectif d'intégrer l'UE en tant que "membre à part entière".

"Les déclarations qui excluent la Turquie et ignorent son statut de candidat membre (à l'adhésion) ne sont d'aucune utilité", a assuré M. Cavusoglu.

(©AFP / 22 novembre 2018 09h42) 
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche