. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Les ministres de la Culture et du Commerce commentent les résultats du conseil des ministres

Jeudi 13 Décembre 2018 - 22:31

Les ministres de la Culture et du Commerce commentent les résultats du conseil des ministres
Le ministre de la Culture, de l'Artisanat et des Relations avec le Parlement, Porte-parole officiel du gouvernement, Me Sidi Mohamed Ould Maham, et la ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, Mme Khadija M’Bareck Fall, ont commenté, jeudi après-midi, lors d’une conférence de presse conjointe, les résultats de la réunion du Conseil des ministres.

Le ministre de la Culture, de l'Artisanat et des Relations avec le Parlement a déclaré que le Conseil a examiné et ratifié un certain nombre de projets de lois, de décrets et de communications notamment un projet de loi permettant la ratification d'un accord de partenariat entre la République islamique de Mauritanie et la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), signé le 5 mai 2017 à Nouakchott.

En réponse à une question sur la position du gouvernement mauritanien vis-à-vis de la conférence de Genève sur le Sahara occidental, le ministre a déclaré que la réunion s'était déroulée dans de bonnes conditions et que l'ambiance générale était positive. Il a exprimé l'espoir que des progrès soient accomplis dans les prochaines étapes et que la réunion prochaine a été convenue par les parties concernées au premier semestre de l'année prochaine.

Il a ajouté que la Mauritanie a participé à la réunion en tant qu’observateur et dans le but d’encourager les parties à trouver une solution qui les satisfait toutes et assure la stabilité et la sécurité dans la région.

Répondant à une question relative à la date de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union des États du Maghreb arabe, le porte-parole officiel du gouvernement a déclaré que la République islamique de Mauritanie se félicite de la convocation de cette réunion à Nouakchott et espère également que cette réunion constitue un important noyau pour les travaux de la prochaine phase, ajoutant que la Mauritanie est toujours disposée à ce que la prochaine conférence soit organisée à Nouakchott.

En réponse à une question se rapportant aux raisons qui empêchent le citoyen Mohamedou Ould Sallahi de disposer de son passeport, le ministre a indiqué que le problème est lié à la sécurité de l’intéressé et que celui-ci est le premier à le savoir.

Le porte-parole du gouvernement a rappelé à cet égard, les mesures et efforts qui ont été déployés par le gouvernement en vue de la libération de Mohamedou Ould Sallahi, qualifiant de complexes, ces efforts et mesures.

Répondant à une question sur la part de la Mauritanie dans le financement annoncé par les donateurs lors du récent sommet de Nouakchott du G5-Sahel avec les partenaires, le ministre a déclaré que la conférence qui visait collecter des fonds pour quelque 40 projets était fructueuse et que les engagements ont dépassé les objectifs attendus, indiquant que la Mauritanie bénéficiera du financement de plusieurs projets parmi ces 40 projets du G5-Sahel.

Par ailleurs, Me Ould Maham a souligné que les conférences de donateurs sont généralement organisées en Europe et que, pour la première fois, une table ronde des donateurs est organisée à Nouakchott et remporte un vif succès, en raison de l’efficacité de la politique adoptée par le Président de la République et le gouvernement mauritanien sur le plan diplomatique, et de leur crédibilité auprès des partenaires.

Pour sa part, la ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme a indiqué, au cours de cette conférence de presse, que le projet de loi autorisant la ratification d'un accord de partenariat entre la République islamique de Mauritanie et la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) n'est pas moins important que les autres accords signés par la Mauritanie avec d’autres partenaires, grâce au succès de la politique de développement, de diversification de l'économie et d'attrait des investissements étrangers.

Elle a ajouté que la Mauritanie, en raison de son appartenance au Maghreb et à l'Afrique subsaharienne, et aussi de sa situation géographique, constitue un axe majeur d'intérêt pour les investisseurs. Elle a souligné l’existence d’objectifs qui, une fois réalisés, permettront aux commerçants mauritaniens d'exporter leurs marchandises et produits industriels vers les autres pays du voisinage, soulignant par ailleurs que l'accord apportera d'importants avantages économiques au pays, notamment en matière d’opportunités d’emploi.

Dans un contexte séparé, la ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme a annoncé que son secteur mène actuellement une vaste campagne de protection du consommateur couvrant l'ensemble du territoire national, non pas pour confisquer les marchandises ou fermer la boutique de qui que ce soit, mais plutôt pour mettre en œuvre les strictes instructions visant à protéger le consommateur mauritanien contre toutes sortes d’abus.

La ministre a ajouté que toutes les mesures ont été prises pour empêcher ceux qui pratiquent le commerce des produits périmés ou contrefaits, appelant les médias à participer à la campagne de sensibilisation et à informer le département concerné des anomalies qu’ils constatent et qui sont de nature à porter préjudice aux intérêts des consommateurs.

source AMI
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Octobre 2019 - 14:46 Réunion du Conseil Régional de Nouakchott

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche