. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre de l’Intérieur appelle les conseils régionaux à participer aux grands ateliers lancés par Son Excellence le Président de la République

Jeudi 2 Novembre 2023 - 18:29

le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, a appelé les chefs des conseils régionaux, en tant que partie active de l’appareil administratif, à contribuer efficacement à la réussite des grands ateliers lancés par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, comme l’École Républicaine, les programmes agricoles visant à atteindre l’autosuffisance alimentaire et la lutte contre les feux de brousse pour préserver les aires pastorales, au travers d’un management de proximité au service du citoyen et du développement.

Dans son allocution prononcée à l’ouverture d’une réunion consultative avec les chefs des conseils régionaux, ce jeudi à Nouakchott, en présence des ministres des Finances, de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a assuré les conseils de la disponibilité de son département pour soutenir et accompagner les chefs des conseils régionaux dans l’accomplissement des tâches qui leur sont assignées, et pour faire face aux différentes problématiques et défis liés à leur travail de terrain et aux exigences du développement local.

Il a indiqué que la série de forums consultatifs, dont le premier a débuté ce jeudi à Nouakchott, sur la décentralisation et les communautés locales, témoigne du réel souci que Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, attache à la décentralisation, compte tenu de son rôle important dans la consolidation de la démocratie et la réalisation du développement local.

Il a ajouté que, conformément à cette forte préoccupation, le gouvernement a pris de nombreuses initiatives et mesures visant à promouvoir la décentralisation et la promotion des communautés locales. Parmi ces mesures, il a cité, sans être exhaustif dira-t-il, l’adoption de la stratégie nationale de décentralisation et de développement local à l’horizon 2030 portant création du Conseil National de la Décentralisation et du Développement Local, présidé par Son Excellence le Président de la République ; deux décrets en préparation, l’un relatif au service public local et l’autre prévoyant l’activation des fonctions de police municipale ; ces deux décrets étant sur le point d’être publiés, ce qui constitue un bond qualitatif dans le domaine de la décentralisation, a-t-il fait observer.

Le ministre a indiqué qu’en plus de ce qui précède, une augmentation progressive et significative des allocations du Fonds de Développement Régional a été réalisée dans, l’État prenant en charge les dépenses spéciales d’environ (6 000) agents d’assainissement locaux. De plus, a-t-il ajouté, des programmes et des systèmes numériques ont été introduits pour contrôler la gestion administrative et la collecte financière des municipalités dans toutes les capitales des wilayas et moughataas et des sièges ont été construits pour abriter tous les conseils régionaux qui ont bénéficié d’un lot de véhicules.

A son tour, la présidente de la région de Nouakchott et présidente de l’Association des Régions, Mme Fatimettou Mint Abdel Maleck, a rappelé que le but de ces rencontres consultatives est d’activer le rôle des communautés locales et de leurs une implication réelle dans le système institutionnel public en permettant aux régions et aux communes de bien comprendre le rôle qui leur est assigné.

Elle a ajouté que l’implantation des régions – comme deuxième niveau de décentralisation – sur le plan national n’est pas fortuit, mais procède bien d’une véritable prise de conscience des pouvoirs publics de l’importance du rôle de développement des régions et de son impact sur la croissance et la prospérité qu’ils génèrent dans les pays qui ont adopté cette approche.

La présidente de l’Association des Régions a appelé à davantage de soutien aux régions, en accélérant le rythme des transferts de compétences et en relevant le plafond des budgets qui leur sont alloués afin de leur permettre d’accomplir les tâches qui leur sont assignées et de traiter les collectivités locales comme un partenaire stratégique dans le domaine du rapprochement des services aux citoyens et de la contribution à la réalisation des objectifs de développement et de protection sociale.

Les participants à cette réunion de trois jours suivront des présentations sur divers problèmes liés aux stratégies de décentralisation, leur rôle dans le renforcement de la démocratie et la réalisation du développement local, l’élargissement du cercle de participation populaire et le rapprochement de l’administration des citoyens.

L’ouverture de la réunion s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et des walis des trois wilayas de Nouakchott.



AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | Taazour





Rubriques à la une


Recherche