. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’ambassade d’Espagne lance le projet de renforcement des capacités de la femme au Sahel

Mardi 16 Avril 2019 - 23:00

L’ambassade d’Espagne lance le projet de renforcement des capacités de la femme au Sahel
L’ambassade du Royaume d’Espagne a organisé mardi après- midi à Nouakchott une soirée consacrée au lancement du projet de renforcement des capacités de la femme au Sahel en collaboration avec le G5 Sahel et le gouvernement espagnol.

Le conseiller chargé du genre au ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Pr Mohamed Ould Ely Telmoudi, a précisé dans un mot, au nom de la ministre, que la participation de la femme est une condition fondamentale pour l’atteinte des objectifs de développement durable, relevant qu'elle revêt une importance capitale dans les programmes de développement du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz que le gouvernement du Premier ministre, M. Mohamed Salem Ould Béchir œuvre à concrétiser sur le terrain.

Il a ajouté que cet intérêt s’est répercuté de façon positive sur la participation de la frange féminine dans tous les domaines, notant que l’objectif de ce projet, que finance le gouvernement espagnol, est d’appuyer la participation des femmes de l'espace du G5 Sahel à la prise de décision afin de contribuer à prévenir l’extrémisme, jeter les bases de la paix et de la sécurité et favoriser le règlement des conflits.

A son tour, le secrétaire permanent du G5 Sahel, M. Mamane Sidiko a indiqué que ce projet va poser la première pierre du lancement d’une coopération régionale fructueuse entre les pays du G5 Sahel et de l’Espagne en particulier dans le domaine de la prévention et du renforcement des capacités de la femme sahélienne et sa participation à la prise de décision.

Il a ajouté qu’il permettra d’offrir des opportunités de formation, d’information et de sensibilisation au profit des femmes et des filles dans les domaines ci-haut cités en plus de la contribution au renforcement du réseau des organisations déjà existantes de femmes pour la gestion des conflits au niveau communautaire dans les Etats membres du G5 Sahel. Le projet aura, en outre pour effet, de développer les activités de plaidoyer, de mobilisation sociale et de communication pour le changement social afin d’intégrer une perspective de genre dans les instances de décision du G5 Sahel..

En ce qui le concerne, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne, SEM. Jesus Ignacio Santos Aguado a souligné que son pays s’attelle, avec la Mauritanie, à améliorer la situation de la femme pour lui permettre d’accéder aux activités économiques, à la justice et à la santé et lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence dont elle est l’objet, notant que le G5 doit avoir une vision pour la femme en tant qu’élément fondamental pour l’atteinte de l’objectif majeur à savoir la réalisation de la paix.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche