. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Coopération Mauritanie / UE : Les acteurs du RIMRAP font le point à Aioun

Samedi 14 Octobre 2017 - 19:42

La capitale régionale du Hodh Elgharbi a abrité le 11 octobre  la rencontre du 5ème Comité de Suivi Opérationnel, l’instance de pilotage du Programme Renforcement Institutionnel en Mauritanie pour une Résilience Agro-Pastorale (RIMRAP). La rencontre s’est déroulée sous la supervision du Wali et en présence  notamment du représentant résident de l’Union Européenne M. Philippe Le Clerc  et de M. Abder Ben Derdouche chef de mission et de l’assistante technique, Mme Zahra Abdellahi. Etaient présents également  tous les membres du programme et  les chefs de services des départements ministériels concernés.
 

Ouvrant les travaux de la rencontre, le Wali a valorisé la coopération entre la Mauritanie et l’Union Européenne soulignant l’importance du programme. M. Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim a invité l’ensemble des acteurs à plus de concertations et d’échanges, les invitant à passer aux actes et d’engager dans les meilleurs délais des réalisations  concrètes pouvant atténuer l’impact des changements climatiques sur les éleveurs  et les agriculteurs . A ce sujet, il a demandé aux  intervenants la fourniture, au besoin, de l’aliment de bétail et la réalisation des  points d’eau  dans les zones à forte concentration de pâturages. 
 

Cette rencontre, qui se veut tournante, est l’opportunité pour le consortium du Hodh Elgharbi (Oxfam,ACORD, ADICOR, ODZASAM, Save Children, EGEDPEM) de braquer les projecteurs sur les réalités de la région et de faire le point sur les activités du programme. Notamment sur les  diagnostics régionaux en cours de finalisation qui constituent des exercices essentiels permettant d’orienter toute la suite du programme ainsi que de ceux à venir en partant des besoins des populations .
 

A l’ordre du jour également, l’analyse d’une situation de sécheresse préoccupante qui pourrait mobiliser les fonds d’urgence du RIMRAP plus rapidement que prévu en prévision d’une année difficile.
 

Rappelons que ce programme d’appui institutionnel à la résilience agropastorale financé par l’Union Européenne concerne quatre Wilayas : les deux Hodhs l’Assaba et le Guidimagha. Il renforce le secteur rural à travers les ministères de l’élevage et de l’agriculture impliquant 18 ONG nationales et internationales, 2 coopérations bilatérales et 3 bureaux d’études.

Moustapha Bechir

source lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...