. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Une CVE nouvelle est née et s’apprête à lancer son implantation

Samedi 16 Novembre 2019 - 21:26

Au cours d’une conférence de presse  organisée, ce  samedi 16 novembre 2019, à midi,  à la CASE,  la coalition vivre  ensemble (CVE), nouvelle version a dévoilé ses nouvelles instances.

 Première remarque, elle  ne compte plus dans ses rangs ni  l’Alliance pour la Justice et la démocratie, (AJD/MR) de Ibrahima  Moctar Sarr,  ni  les forces progressistes du changement (FPC) de Samba Thiam, ni  Touche pas  à Ma nationalité de Dr. Dia Alassane. Des divergences, apparues depuis bien longtemps, il faut le souligner, les ont amenés à quitter le navire.  Chose prévisible depuis octobre dernier quand des communiqués contradictoires sur les perspectives  d’avenir de la CVE ont inondé la presse et les  réseaux sociaux. L’AJD et les FPC  penchaient, eux,  pour une plateforme et non un cadre « rigide » ou un  « parti politique ». Même s’ils ont choisi de quitter la CVE,  annonce Dr Kane Hamidou Baba, président de ce regroupement, «  nous ne fermons  la porte à personne et   la CVE reste ouverte  à tous les partis politiques, mouvements, associations ou personnalités, de tous les bords politiques, soucieux  de l’avenir d’une Mauritanie, de son unité nationale, de l’ancrage de  la démocratie et des programmes de développement économique et social  dans l’équité. »

Et Dr Kane de préciser qu’en mettant en place une nouvelle CVE, ses responsables répondent à  l’appel  des populations qui  ont exprimé leur volonté de voir la Coalition se poursuivre, se consolider et se renforcer afin de répondre à leurs aspirations.

La CVE nouvelle est constituée désormais du MPR, du FRUD, du FP, d’Arc en Ciel, du PlEJ, des FLAM, de Kawtal, d’un groupe de réflexion, des personnalités  et de l’UNDD. Elle s’est dotée de trois organes : le comité de pilotage qui oriente, suit et contrôle l’action de la Coalition, il  est présidé par Bâ Mamadou Alassane ;  une commission exécutive, organe de gestion politique et administrative, présidée par Dr. Kane Hamidou Baba  et d’un comité des sages  chargé du fonctionnement apaisé de tous les organes. L’adhésion à la CVE est ouverte à tous les partis politiques, associations  de la société civile ou  des  indépendants  organisés. Le nouveau bureau comprend au total 17 personnes.
 

Après avoir répondu aux questions des journalistes sur le départ de l’AJD, des FPC et de TPMN, sur la pétition en cours des jeunes de cette dernière organisation invitant à revenir sur les raisons qui ont conduit à la création de la CVE afin d’éviter la scission, sur sa rencontre avec le président Ghazwani, Kane Hamidou Baba s’est  dit convaincu que la voie suivie par lui et ses amis de la nouvelle CVE est la meilleure  pour ses militants, sympathisants  mais aussi et surtout pour la Mauritanie entière  et que le  résultat du  travail d’implantation qui va démarrer aussitôt  après la conférence de presse  le prouvera  amplement.

Prenant la parole à cette occasion, le président du front national, (FP) Ch’bih Cheik Melainine a affirmé que cette CVE est une chance pour la Mauritanie, il a  appelé  tous les mauritaniens  à y adhérer parce qu’elle offre l’occasion de renforcer l’unité nationale, de bannir les exclusions…

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche