. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre des pêches s’enquiert des conditions des pêcheurs artisans au Port de Tanit (développement)

Vendredi 6 Décembre 2019 - 22:41

Le ministre des pêches s’enquiert des conditions des pêcheurs artisans au Port de Tanit (développement)
Le ministre des pêches et de l’économie maritime, M. Nany Ould Chrougha, a effectué vendredi matin une visite d’information pour s’enquérir des conditions des pêcheurs artisans au Port de pêche artisanale et côtière de Tanit.

Au cours de la visite, le ministre s’est informé sur les conditions de débarquement du poisson et des problèmes soulevés par les pêcheurs en particulier celles afférents à la faiblesse de capacité d’absorption de ce port en plus de son éloignement du lieu de résidence de ces pêcheurs et des endroits de dépôt des moteurs des embarcations.

Le ministre a présidé une réunion avec les pêcheurs audit port dans laquelle il a expliqué l’acquis important que représente la réalisation de cette infrastructure, un rêve caressé par tous les mauritaniens, rappelant que la première étude de ce port avait été réalisée en 1957.

Il a fait remarquer que la réalisation des ports et des points de débarquement représente une sorte d’exploitation économique car permettant d’augmenter la valeur ajoutée des produits de la pêche maritime, créer des emplois, ce qui a été effectivement le cas avec la réalisation de deux grands ports au Sud du Banc d’Arguin à savoir les ports de Nouakchott et de N’diago avec l’existence de celui de Tanit pour la pêche artisanale et côtière. Il est prévu par ailleurs, de construire un port de plaisance dans la localité de Jreif et la construction d’Hôtels non loin de ce port permettant aux touristes de voir les oiseux du Banc d’Arguin ou de se transporter vers l’Akchar pour voir le désert et cela aura lieu avant 2030.

Ces ports seront renforcés par des points de débarquement. A cela s’ajoutera un port de pêche au km 28 au sud de la capitale, notant à cet égard qu’il ne sera toléré aucun débarquement dans la zone située entre le Sud du Banc d’Arguin jusqu’au nord de la capitale sauf dans le port de Tanit ou dans les villages Imraguens connus pour leur importance en matière de patrimoine de pêche.

Il a souligné à l’endroit des pêcheurs qu’il y a un certain nombre de questions qui seront réglées dont le transport des pêcheurs vers le port, le stockage des moteurs de leurs embarcations près de ce port en plus de l’extension de sa capacité d’absorption en créant de nouveaux quais dans la partie Sud de ce port ainsi que la réalisation d’une route nouvelle entre le lieu de résidence des pêcheurs et le port et une autre route entre la zone Sud du port et la route principale.

M. Nany Ould Chrougha a relevé que la décision du débarquement est prise par l’Etat dans l’intérêt des pêcheurs et de la Nation et que le problème de l’électricité sera réglé bientôt en reliant le port de Tanit au réseau national d'ici la fin de l’année en cours.

Par la suite, le ministre a visité la localité de Thinah située sur la côte, au Sud- Ouest de Nouakchott dans le cadre des principaux points de débarquement qui ont été fermés et dont on estime les embarcations qui y opéraient à quelque 350 embarcations artisanales.

Le ministre était accompagné au cours de cette visite par le wali de l’Inchiri, le directeur général de l’exploitation des ressources halieutiques au ministère des pêches, le hakem de Bénichab, le chef de l’arrondissement administratif de M’Hayjratt et le maire de la commune de cette localité.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche