. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Biram Dah Abeid favorable à un "Vrai" dialogue avant le départ d’Aziz

Mercredi 17 Juillet 2019 - 16:38

Biram Dah Abeid favorable à un "Vrai" dialogue avant le départ d’Aziz
Le dialogue politique est encore au stade des contacts et des concertations et il est préférable qu’il soit entamé avant l’investiture du président nouvellement élu, a déclaré l’ex-candidat à la présidentielle du 22 juin dernier, hier soir à 22 h, sur la Chaine privée, Sahel TV, lors d’une émission en direct.
Il a rappelé dans ses interventions, le passage du président du parti au pouvoir dans son siège pour les allures d’un dialogue. En ses termes, il n’ira jamais au dialogue sans ses compagnons de l'opposition pendant l'élection présidentielle de juin dernier et le peuple mauritanien.

Il est revenu brièvement sur les résultats du scrutin présidentiel annoncés par la Céni qu'il a qualifiés "d’un coup de force électoral",car, dit-t, ils ne reflètent pas la réalité des choses.
Concernant ses rapports avec le parti Sawab, il les a qualifiés d'excellents etil a ajouté que les instances de ce parti seront chargées du processus, cependant, il restera fidèle au mouvement IRA qui est sa carte d’identité.
Selon le candidat malheureux aux deux dernières présidentielles, en tant qu’homme politique, l’idée de ce qui s’est passé est claire dans son esprit et partant de ce principe, le jeu politique et démocratique suivant les règles de l’art doit être fait sur les principes d'un vrai dialogue sans réserve.

Dans l’une des réponses aux questions, Biram a démenti son entrée dans le gouvernement d’Ould Ghazwani. Et, il a noté que "le pouvoir prochain sera la continuité de l’actuel qui est en fin de mandat".
Il a aussi indiqué que sa position de militant des droits de l’homme, d’homme politique et de révolutionnaire aux côtés des peuples marginalisés restera saine.

Sur une question de notre confrère Nejachi, relative à ses ex-compagnons de lutte dont certains dirigent aujourd'hui, des partis et des organisations. Biram Dah Abeid, a dit qu’il ne "tempe" pas dans les partis "cartons" et des organisations qui "houspillent".
Au finish, à propos de la naissance de son parti politique,RAG, le député Biram a dit que les prochains jours édifieront l’opinion.
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche