. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Sexualité et Tawassoul : le chef de file de l’opposition piégé par une diablesse

Lundi 1 Mars 2021 - 09:57

Faut-il en parler ou non ? Ce serait déplacé de dire qu’un tel sujet est sur toutes les lèvres, c’est dire combien le sujet est sensible. La majorité des gens qui ont vu la sextape déclarent qu’ils ne sont pas allés jusqu’au bout. C’est le cas de le dire. Sous prétexte d’être musulmans, ils disent avoir fermé les yeux dès qu’ils ont vu le matériel. 

 

Nous autres journalistes, nous avons dû voir les tenants et les aboutissants de cette scène inimaginable sous nos cieux encore moins impliquant un parti islamiste. Même ailleurs en occident, une telle scène fit scandale non pas à cause du matériel mais de l’inconscience qui consiste à se filmer en pareille position. On se souvient de l’affaire Benjamin Griveaux qui a envoyé à sa maîtresse une vidéo de lui dans la tenue d’Adam en se tirant sur le haricot. En France, où il n’y a plus rien à dévoiler, cela fit sourire la classe politique et il a dû renoncer à se présenter à la mairie de Paris sans aller se cacher à vie quelque part. 

 

Les temps changent. Autres temps autre moeurs, il est revenu quelques mois plus tard à l’assemblée nationale comme si de rien n’était et il n’a eu à subir que quelques gentilles formules du genre « a-t-il encore quelque chose à nous montrer ».  Dans les années trente ou 50, sa femme lui aurait certainement demandé de se suicider pour laver l’honneur de la famille.

 

Chez nous, cette vidéo à moitié volée, puisque la victime, le chef de file de l’opposition démocratique du parti islamiste Tawassoul, a lui-même réalisé la chose, est un scandale jamais égalé dans l’histoire du pays. En pareil cas, tout le monde se tait, fait mine de n’avoir rien vu et on passe à autre chose. Entre-temps le monsieur est envoyé à la badia quelques mois se purifier avec l’aide de cousins marabouts experts en diablerie.

 

Aujourd’hui avec les réseaux sociaux et surtout parce qu’il s’agit d’une des têtes des islamistes, cela ne passera pas. Certains disent qu’il a été ciblé car c’est un hartani pour encore une fois montrer que les hratine sont capables de tout : brûler des livres présentés comme saints ou se filmer en pareille position. Je ne crois pas car la vidéo n’est pas volée.

 

Afin que celles et ceux qui n’ont pas de smartphone ni internet et qui vivent sur Mars n’aillent pas imaginer des choses qui dépassent la réalité, nous allons leur dire ce que contient cette vidéo. On y voit le monsieur couché sur le dos avec une expression qu’on ne comprendra que plus tard. Il déboutonne son polo ce qui prouve qu’il commence à s’échauffer, esquisse un demi sourire comme un enfant qui découvre l’interdit pour la première fois ; soudain il lance un bisou initié de sa main à sa dulcinée, preuve qu’il s’agit bien d’amour et pas seulement d’un vice sans circonstances atténuantes.

 

On ne voit pas à qui est destiné ce bisou et qui est à l’origine de l’échauffement de l’islamiste qui semble dans un état second. Tout d’un coup, oubliant l’époque que nous vivons, le voilà qui filme ses bijoux de famille dont on voit l’élément moteur dans un état qui justifie le début de la vidéo à savoir le coup de chaleur et le bisou.

 

Au lieu d’arrêter de filmer sitôt que la diablesse a vu l’effet de ses appâts, le monsieur qui, comme on dit en hassania, se souvient de quelque chose continue à filmer son matériel. Allahou Akbar ! Il vient de signer son arrêt de mort sociale.

 

Voilà la vidéo dans toutes les chaumières. On imagine le choc chez les fidèles de Tawassoul même si chacun sait qu’en privé ils sont aussi des hommes et comme c’est dit dans le Coran plusieurs fois «  l’homme a été créé faible ».

 

Je ne suis pas malheureux que cette histoire arrive dans un parti qui veut monopoliser l’islam par contre je plains ce pauvre monsieur car il ne s’agit pas d’un audio mais d’une vidéo où Dieu merci on ne le voit pas décharger. Le plus triste est que jusque-là quasiment personne ne connaissait ce personnage transparent que Tawassoul a mis en avant pour jouer sur la vague hratine.

 

L’homme a été créé faible, il a dû tomber sur une diablesse qui lui a fait perdre la tête. Adi. Reste à savoir d’où vient la fuite : de son téléphone ou celui de la diablesse et de quand date cette vidéo ?

 

Il n’a pas le regard vicieux, il a le regard d’un pauvre monsieur qui a faibli. Je lui conseille de plaider l’envoûtement et si c’est la femme qui est à l’origine de la fuite, qu’il la dénonce aux autorités afin qu’elle partage sa solitude. Pour le reste, à quelque chose malheur est bon : ces audios et vidéos vont faire exploser l'hypocrisie maladive de cette société où les hommes aiment les femmes et certaines femmes le leur rendent bien…

AOSA

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche