. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Que faire maintenant après le coup du dircab de Ghazouani ?

Dimanche 14 Mars 2021 - 09:14

Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine
Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine

 

Selon des sources proches du palais, Ghazouani n’a pas reçu le résumé de l'affaire que je lui ai adressé par internet en deux langues car son directeur de cabinet filtre tout et ne permet même pas que quelqu’un rencontre le président sans sa présence. Déjà certains le comparent au tout puissant directeur de cabinet de Taya, le véto.

 

Ce directeur de cabinet a bien des qualités : les activistes et la presse arabophone le présentent comme généreux. De là qu’il est désormais impossible de publier quoi que ce soit à son sujet qui puisse lui être défavorable. Avec lui le maigre fonds d’aide à la presse n’a plus de raison d’être. Il est désormais le tout puissant maître de la presse. Même Bouamatou, qui a toujours été un ami de la presse et des politiques, n’a pas un parapluie aussi large. 

 

En effet, on peut peut-être trouver un site qui accepte un article critiquant Bouamatou mais pas contre ce dircab ou du moins pas les sites qui ont de l’influence. J’ai moi-même essayé de communiquer avec le monde arabophone, tous les sites que j’ai contactés ont refusé mon article pourtant très diplomatique. Même mes amis activistes arabophones de l’opposition ou du pouvoir se sont excusés ; les uns ne pouvant pas le publier à cause d’un membre de leur famille qui a reçu les bénéfices du pouvoir, les autres étant en négociation pour obtenir quelque chose car ce dircab sait reconnaître les talents surtout ceux qui se sont opposés farouchement à Aziz et aux militaires en général. Seule une femme, la célèbre activiste Mekfoule Mint Brahim a accepté de publier mon article en arabe sur sa page suivie par plus de 40.000. Pourtant le dircab est de la même tribu qu’elle. C’est dire combien elle est libre et juste. Merci

 

Ainsi si vous êtes un opposant surtout à Aziz, le Dircab vous ouvrira toutes les portes jusqu’à Ghazouani ; en revanche si vous êtes un activiste ou un militant pro-Ghazouani, il vous considérera comme acquis à son pouvoir et donc indigne du moindre intérêt. Si vous êtes francophone ou de Boutilimit, ce sera la double peine car l’homme a été aussi choisi pour plaire aux nombreux révisionnistes qu’Aziz a excités contre la France pendant 10 ans alors qu’il nommait à la tête du conseil constitutionnel un francophone qui ne comprend rien à l’arabe ; c’est dire toute l’hypocrisie de ce populisme malsain qui fait recette même chez les jeunes.

 

L’autre raison pour laquelle Ghazouani a choisi ce monsieur c’est qu’il est d’une grande tribu guerrière. Ainsi plus on dira qu’il a du pouvoir et plus cela compensera le fait que le chef de l’Etat soit un marabout.

 

Pour ma part, le fait que ma grand-mère maternelle soit de cette tribu ne m’a pas évité de payer le prix de ma francophonité surtout de Boutilimit fief de la pacification. Malgré mon engagement de l’avant-première heure du côté de Ghazouani, ce dircab a mis des bâtons dans les roues de mes activités pour me sacrifier sur l’autel du révisionnisme.

 

En appeler à Ghazouani ne servira à rien car l’appel n’arrivera jamais jusqu’à lui sinon déformé afin de rendre impossible son implication dans cette affaire criminelle car il s’agit de poignarder dans le dos un partisan en allant le chercher alors qu’il ne demandait rien de sorte qu’on voit le sort que le dircab réserve aux francophones surtout de Boutilimit en passe de s’approcher du président.

 

N’importe qui à ma place en voudrait à Ghazouani de laisser faire cet attentat politique et un autre que moi avec une culture arabophone serait devenu opposant. Que le dircab sache que ça n’arrivera pas car on me rendra justice tôt ou tard inch’allah par contre je ne suis pas tenu d’être le partisan d’un tel dircab. La terre est vaste et avec internet on peut résister à sa tyrannie partout…

A.O.S.A

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche