. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement : « Nos services travaillent à une distribution équitable de la production en eau sur les différents quartiers de la capitale. »

Samedi 12 Août 2023 - 11:59

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Ismail Ould Abdel Vettah, a déclaré que les services compétents du Ministère travaillent à une distribution équitable de la production d’eau sur les différents quartiers de la capitale, ajoutant que cette action sera constatée au cours des jours à venir. Il a expliqué que le secteur a procédé à la mobilisation d’une flotte de citernes comme solution d’urgence pour satisfaire les besoins des populations dans les zones sensibles et celles non couvertes par le réseau de distribution.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, ce vendredi soir, a indiqué qu’il a rencontré ce jour les walis de Nouakchott ainsi que les responsables des services de production et de distribution d’eau pour procéder à la distribution des citernes destinées à approvisionner gratuitement les habitants de la capitale en cette période de crise passagère à partir de 10 h du matin. Le ministre a indiqué que la cause de ce déficit est liée aux fortes pluies qui se sont abattu ces derniers jours sur la zone de la Vallée augmentant le niveau de boue dans les eaux du fleuve provoquant ainsi une baisse de la production d’eau à 70 mille m3/jour alors qu’elle était de 130 mille m3/jour. Il a indiqué qu’à ce problème est venu s’ajouter le retard enregistré dans l’exécution de l’extension et la réhabilitation des installations de production de l’Aftout-Essahli, précisant que la conception technique du projet devait être finalisée avant 2020.

Il a souligné que le plan d’urgence élaboré par le secteur pour résoudre le problème de la soif a commencé à produire des résultats positifs, soulignant que la production quotidienne d’eau reviendra à la normale dans moins d’une semaine.

Le ministre a rassuré les citoyens sur l’ensemble du territoire national, et à Nouakchott en particulier, que le pourcentage de boue dans l’eau du fleuve a commencé à diminuer, ce qui permettra directement une augmentation de la production, et que le secteur travaille sans relâche et avec tous ses moyens pour fournir des services d’eau potable à l’ensemble des citoyens, conformément aux directives de Son Excellence le Président de la République.

Il a ajouté que la production d’eau potable au cours des dernières années n’a pas suivi le rythme des exigences de l’expansion urbaine horizontale rapide dont la capitale, alors que les raccordements des ménages sont passés de 50 000, en 2012, à près de 200 000 actuellement, avec la extension du réseau de distribution atteignant aujourd’hui 2800 km après qu’il n’était que de 600 km.

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a indiqué que le gouvernement, sous les directives de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a mobilisé les ressources financières nécessaires pour réhabiliter les installations de l’Aftout-Essahli et porter la production du champ d’Idini à 100 mille m3 alors qu’il n’était que de 45 mille mètres cubes. Il a poursuivi en disant que, dans le cadre de la couverture globale du réseau de distribution dans la ville de Nouakchott, des travaux sont en cours pour mobiliser des ressources financières supplémentaires pour agrandir les installations de production actuelles et achever une usine de dessalement d’eau de mer, qui permettra, à moyen terme, de diversifier les sources de production, renforcer et sécuriser les besoins en eau potable de la ville.

Le ministre a également mentionné les différents projets de développement sur lesquels le secteur travaille à mettre en œuvre dans un avenir proche, tels que le forage des puits artésiens en distribuant des plates-formes aux wilayas du pays, en tenant compte de la densité de population et du nombre de têtes de bétail, et de pose de la première pierre, avant le 28 novembre prochain, du raccordement des réseaux dans certaines wilayas au système d’approvisionnement à partir des eaux du fleuve.
AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche