. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie, le Rapporteur des Nations Unies sur les formes contemporaines de l’esclavage est sous nos murs

Samedi 7 Mai 2022 - 17:22

Le Rapporteur des Nations Unies sur les formes contemporaines de l’esclavage, M. Tomoya Obokata, entame depuis le 4 mai 2022 une visite de travail et de contact sur invitation des autorités mauritaniennes. Il a rencontré à ce jour quelques membres du gouvernement et des organisations de la société civile.


Nouakchott accueille depuis le 4 mai 2022, une délégation des Nations Unies sous la conduite du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de l’esclavage, M. Tomoya Obokata. La délégation onusienne a été reçue au Commissariat des Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile, par le Commissaire M. Cheikh Ahmedou Ould Ahmed Salem Ould Sidi.

M. Tomoya Obokata au Commissariat aux droits de l’homme

Au cours de la rencontre, le Commissaire a présenté un exposé exhaustif sur les avancées de la Mauritanie dans la lutte contre l’esclavage et ses séquelles, notamment sur le plan institutionnel et judiciaire. Il s’agit notamment de l’adoption d’une loi incriminant l’esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes, la création de trois cours spéciales chargées des affaires d’esclavage, la loi contre le trafic des personnes, une autre sur l’aide judiciaire en plus d’une nouvelle loi sur le régime déclaratif pour la reconnaissance des associations, entre autres. Le Commissaire a également mentionné les cycles de formation et de sensibilisation des acteurs de la société civile, des magistrats, des agents des forces de l’ordre et de sécurité, sur la loi 2015-031 sur l’esclavage. Il a aussi évoqué tous les programmes d’appui initiés par les autorités mauritaniennes en faveur des couches les plus vulnérables, à travers notamment l’Agence TAAZOUR.

Avaient assisté à la rencontre, le Représentant en Mauritanie du Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme, le Commissaire adjoint, le Conseiller juridique, le Directeur des droits de l’Homme et le Directeur de la Communication et de la Documentation.

TAAZOUR

Le Rapporteur a également rencontré le Délégué Général à la Solidarité Nationale et à la Lutte contre l’Exclusion « TAAZOUR », M. Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed et ses collaborateurs. Le Délégué général a présenté au cours de la rencontre les programmes de développement mis en œuvre par son institution dans toutes les Wilayas, notamment dans la lutte contre la pauvreté, l’injustice et la marginalisation, mais aussi dans l’implication des populations bénéficiaires dans l’identification de leurs besoins et des types de projet souhaités.

Le Rapporteur Spécial avec le Délégué Général de TAAZOUR

Cela sans compter les filets sociaux et les cash transfert. La rencontre s’est déroulée en présence du Secrétaire général et des coordonnateurs des programmes, Al- Baraka, Chayla et Tekavoul, en plus du directeur de cabinet et du directeur de la communication.

Ministère Fonction Publique

Au ministère de la Fonction Publique et du Travail, la délégation onusienne a été reçue par le ministre, M. Mohamed Ould Abdallahi Ould Ethmane et son staff. Au menu de la rencontre, l’émissaire onusien a expliqué les objectifs de sa visite avant que le ministre ne lui présente les procédures suivies par son département pour lutter contre toutes les formes de travail forcé et la promotion du travail décent, conformément aux engagements pris par la Mauritanie. Il a insisté sur la ferme volonté du gouvernement mauritanien à lutter contre toutes les formes d’esclavage, qu’il s’agisse de l’esclavage par ascendance traditionnelle ou l’esclavage moderne. La rencontre s’est déroulée en présence du Secrétaire général par intérim et les hauts cadres du département.

Le Rapporteur Spécial avec le Ministre de la Fonction Publique

Ministère des Affaires Etrangères

Le Rapporteur Spécial, M. Tomoya Obokata qui était accompagné durant toute sa visite par M. Laurent Meilan, Représentant du bureau du Haut-commissariat aux droits de l’homme et la délégation qui l’accompagne, a été accueilli au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, par le ministre, M. Mohamed Salem Ould Merzoug.

La rencontre a été marquée par un exposé sur l’approche suivie par la Mauritanie depuis 2019 autour de la consolidation de l’Etat de droit, de la démocratisation de la vie publique et des réformes institutionnelles en direction de la société civile, notamment l’adoption du système déclaratif à la place de l’autorisation préalable. Cette réforme permet, selon le ministre, de faire de la société civile, un acteur actif dans la lutte contre l’esclavage, l’exclusion et la marginalisation.

Commission nationale des droits de l’homme

A la Commission Nationale des Droits de l’Homme, la délégation conduite par M. Tomoya Obokata a été reçue jeudi 5 mai 2022 par le président de la commission, M. Ahmed Salem Ould Bouhoubeiny et ses collaborateurs. Le Rapporteur s’est enquis des mesures prises par la Mauritanie pour l’éradication de l’esclavage et ses formes contemporaines, et pour l’atteinte des objectifs de développement durable conformément à ses engagements internationaux. 

L’occasion pour Ould Bouhoubeïny d’évoquer les actions menées par son institution, notamment les caravanes contre l’esclavage qu’elle organise chaque année, sans compter les actions de sensibilisation menées auprès des acteurs de la justice, des autorités administratives, des associations et des forces de l’ordre et de sécurité.

Au MNPT

La délégation onusienne reçue par la présidente du MNPT

Le Rapporteur spécial a également rendu visite au Mécanisme National de Prévention de la Torture où il a été accueilli lui et sa délégation par la présidente de l’institution, Mme Moulaty Mint El Mokhtar qui lui a parlé du rôle joué par le Mécanisme dans le renforcement des mécanismes nationaux de promotion et de protection des droits humains, ainsi que les réalisations accomplies dans l’amélioration des conditions des détenus et l’accès aux lieux de détention.

A la rencontre d’autres membres du gouvernement

M. Tomoya Obokata s’est aussi entretenu avec la Ministre de l’Action Sociale, de l’Enfance et de la Famille, Mme Saviya Mint Ntehah, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, le Ministre de l’Education Nationale Porte-parole du gouvernement, M. Mohamed Melainine Ould Eyih et le Ministre de la Justice, M. Mohamed Mahmoud Ould Cheikh Abdallahi Ould Boyé.

Au contact des praticiens de la loi

aidara.mondoblog.org

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche