. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : Chegatt, le nouvel eldorado ?

Dimanche 27 Décembre 2020 - 10:23

Chegatt, zone se situant à l’extrême nord de la frontière entre la Mauritanie et l’Algérie, a changé de vocation, en devenant « nouvelle zone d’orpaillage » après avoir été, depuis les premiers attentats terroristes en Mauritanie, (Lemghayti, 2005, Tourine, et Ghalawiya,) une zone militaire fermée.

C’est le 15 décembre 2020, en présence du wali du Tiris Zemmour et du commandant de la deuxième région militaire,  le général Abba O. Babty, et du directeur général  de la société Maaden Mauritanie, que près de 2000 voitures tout-terrain et une centaine de camions bondés d’orpailleurs se sont ébranlés vers Chegatt dans une ruée vers l’or qui rappelle les beaux jours du rallye Paris-Dakar. Dans cette zone où des indices probants permettent de penser que l’or existe pour être exploité traditionnellement, comme à Chami et à Gleib Ndour, la sécurité sera tout de même assurée par 650 militaires se trouvant déjà sur place.

Un tracé établi sur plus de 800 Km, à partir de Zouerate, pour arriver au point défini doit être rigoureusement respecté pour ne pas se voir infligé les sanctions prévues pour toute infiltration en zone militaire ou s’exposer aux tirs d’armes. Les opérations d’orpaillage s’effectueront, précise le directeur général  de Maaden Mauritanie, Hamoud Ould Mhamed, sur un espace autorisé de 104.000 kilomètres carrés.

 

Les autorités mauritaniennes espèrent que cette ruée vers la zone de Chegatt (20 000 orpailleurs) sera concluante comme l’ont été celles qui l’ont précédée (Chami, Gleib Ndour) qui, tout en contribuant à la résorption du chômage des jeunes, a renforcé les réserves en or du pays.

Mauritanie : Chegatt, le nouvel eldorado ?

Selon les indications de la Banque centrale de Mauritanie, les avoirs en or comprenant l’or détenu au siège de la BCM et à la Banque de France, réévalués au 31/12/2019, sont établis à 2.425 000 000 MRU contre 576 000 000 MRU au 31/12/2018, soit une forte augmentation, représentant plus que 300%. La variation de l’exercice est liée essentiellement à l’augmentation des quantités d’or dans les caves de la BCM liée aux opérations d’acquisition de grandes quantités auprès des orpailleurs dans le nord du pays. Au mois de septembre 2020, le responsable du point d’achat de la BCM à Chami, zone où opère la société Tasiast  Mauritanie, a révélé 20 kg d’or sont achetés quotidiennement aux orpailleurs malgré une forte contrebande à l’aéroport international de Nouakchott et sur les frontières terrestres du pays.

Au cours du troisième trimestre 2020, l’or compte pour 25% des exportations mauritaniennes évaluées à 27 390 millions MRU, en progression de 8,6% par rapport au trimestre précédent. Si la tendance se poursuit, avec l’ouverture de la zone de Chegatt, le métal jaune pourrait, à moyen terme, dépasser les exportations de minerai de fer (35,5%) et des produits de la pêche (30,5%). Les exportations de l’or, d’une valeur de 7068 millions MRU, enregistrent une augmentation de 10,7% par rapport au deuxième trimestre 2020. Leur principale destination est la Suisse et le Canada.

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche