. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Malgré l’obtention d’une licence du Ministère de l’Économie, les garde-côtes ferment une usine de bateaux de pêche

Vendredi 7 Octobre 2022 - 12:32

urces privées ont confirmé à Taqadomy que les garde-côtes mauritaniens avaient fermé l’usine Sarl Company dans la capitale, Nouakchott, détenue par un investisseur turc, sous prétexte que celui-ci n’avait pas obtenu de licence.

L’usine spécialisée dans la fabrication de bateaux de pêche avait obtenu une licence du Ministère mauritanien de l’Economie (photo ci-jointe), mais les garde-côtes ont jugé cela insuffisant, car l’usine, ont-ils dit, a besoin d’une licence de leur part en plus d’autres licences.

Les sources ont indiqué qu’une mission conjointe du Ministère de l’Économie et de l’Agence de promotion des investissements est arrivée au siège de l’usine pour résoudre ce problème et informer les garde-côtes que la fermeture de l’usine est illégale, car elle ne nécessite pas de licence de leur part.

Les sources ont également ajouté que l’Ambassadeur de Turquie est arrivé sur les lieux. Toutefois, les garde-côtes maintiennent toujours leur décision de fermer l’usine.

taqadoumy.net

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche