. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

« Les querelles internes sont les causes de l’échec du parti à Rosso » dixit Ould Maham (Presse)

Jeudi 22 Juin 2017 - 01:26

« Les querelles internes sont les causes de l’échec du parti à Rosso » dixit Ould Maham (Presse)
Le président du parti Union pour la République, Me Sidi Mohamed Ould Maham a déclaré au cours de sa réunion,lundi dernier, dans le siège du parti, à Nouakchott, avec les sympathisants de l’actuel sénateur de Rosso, que "les querelles internes sont les causes principales de l’échec du parti à Rosso", selon le site Legwareb qui a rapporté l’information.

Les principales causes dira-t-il sont les défaites lors des élections municipales et législatives dernières dans cette grande agglomération. Il leur a dit que le parti a perdu ces deux sièges suite aux divergences en son sein.

Rappelons que les deux candidats de l'UPR soutenus par les partis de la majorité pour la mairie et la députation à Rosso, ont été battus par Sidi Mohamed Diarra (candidat d'El Wiam), l'actuel député-maire à une victoire écrassante entre le premier et second tour.

Selon notre source, le parti UPR, principale formation au pouvoir connait une crise qui ne cesse de se compliquer dans la capitale du Trarza et cela à la veille du référendum populaire. A en croire que, cette crise oppose depuis quelques mois, les deux grandes tendances qui supportent le sénateur de Rosso.

Ces deux groupes sont "les vieux du PRDS à l'UPR" qui jouent la carte de Taifour et une frange "hybride"  qui emboite le pas avec Slama Ould Moyne (ancien député) et Mohamed Vall Ould Alem, aussi ex-député de la même ville et principal adversaire politique de Mohcen.

Par conséquent, le site legwareb, selon une source de presse qu’il a citée, l’ancien député de Rosso, Slama a dit que le président mauritanien, M.Mohamed Ould Abdel Aziz, lui a signifié au cours d’une audience qu’il propose la création d’un nouveau bloc politique à Rosso, qui sera chargé de gérer la situation actuelle. Par la suite, le chef de l’Etat a reçu, Ould Alem pour les mêmes raisons.
Du coup, le jeune ministre, Mohamed Ould Abdel Vetah est pressenti pour présider le bloc dit comité de crise qui a pour mission de décanter la situation, apprend-on.

Toujours selon la source précitée, les amis de Mohcen à Rosso sont à l’origine de la « déposition » de hauts cadres de cette ville qui étaient dans les gouvernements du pouvoir actuel. Et elle a cité entre autres, Bâ Madine et Ahmedou Kâne qui tout dernièrement occupait un poste important au département de l’Education nationale.
 

source tawary.com
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Août 2017 - 02:44 Les morts n’ont pas pu voter…

chroniques VLN | énergie/mines | politique | économie | religion | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG/associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats/Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Pendant ce temps...

Recherche