. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime s’entretient avec le commissaire européen chargé de la pêche

Lundi 5 Décembre 2022 - 22:29

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, M. Mohamed Ould Abidine Ould Maiyif, s’est entretenu, lundi, avec le commissaire européen chargé de la Pêche, M. Veninus Senkefklios. La réunion a abordé en détail les résultats des travaux de la commission mixte pêche mauritano-européenne, qui s’est tenue du 30 novembre au 2 décembre 2022 à Bruxelles.

Les deux parties ont également discuté de l’utilisation de l’accord et le taux d’exploitation global accordé à l’UE reste faible notamment pour la catégorie 6 qui représente plus de 70% du volume.

Après une longue discussion, il a été convenu de reporter la date de début du processus d’évaluation de l’accord, initialement prévue en janvier 2023, au troisième trimestre de 2023.

La conversation a porté sur les aspects liés à la coopération internationale, l’état des programmes des autres donateurs et le programme indicatif de la Direction générale des partenariats internationaux, pluriannuel 2021-2027, financé par l’Instrument européen de voisinage, de développement et de coopération internationale dans le monde, qui soutient le renforcement du partenariat entre la Mauritanie et l’Union européenne, avec un montant de 125 millions d’euros, qui sera disponible en 2024.

Pour l’année 2023, ce programme prévoit de contribuer à la protection des ressources halieutiques et des écosystèmes, à la promotion des chaînes de valeur des produits de la mer et à l’économie bleue, ainsi qu’à la création d’emplois décents et à l’amélioration de la gouvernance du secteur de la pêche et de l’économie maritime.

On espère également que la filière pourra participer au financement des travaux maritimes appuyés par le projet de promotion de la pêche en Mauritanie.

S’agissant de l’appui au secteur de la pêche et à l’économie maritime en Mauritanie, les échanges ont porté sur les appuis alloués pour les périodes 2015, 2019, 2019 et 2020, et ce qui a été réalisé à travers la mise en œuvre de ces appuis.

Il a également été décidé, lors de la réunion, de faire le point sur l’état d’avancement et le calendrier fixé fin février pour la réalisation des engagements y afférents pour la période 2020-2021 ainsi que la programmation approuvée.

Au cours de la réunion, la partie européenne a évoqué les difficultés rencontrées au niveau du débarquement des cargaisons pêchées au niveau du port de Nouadhibou ainsi que les prix des hydrocarbures appliqués à la flotte européenne en comparaison avec ceux en cours pour les nationaux. Elle a également fait mention de la rareté des containers à Nouadhibou et le manque de professionnalisme des marins mauritaniens, particulièrement en matière de sécurité maritime.

Les entretiens se sont déroulés, côté mauritanien, en présence de l’ambassadeur à Bruxelles SEM Abdellahi Ould Kebd, du commandant des garde-côtes, capitaine de vaisseaux, Mohamedou Ould Abderrahmane, du directeur général de l’Exploitation de la Pêche, M. Sidi Ali Ould Sidi Boubakar, et du directeur général de l’Institut mauritanien des Recherches océaniques et de la Pêche.

Du côté européen, l’ambassadeur, chef de la mission de l’Union en Mauritanie et chef du service des négociations et des accords de l’administration générale maritime de l’Union européenne, Mme Idil Sleen, était présente.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche