. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le Président de la République reçoit le Sheikh d'Al-Azhar

Lundi 19 Mars 2018 - 11:51

 Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu, en audience, lundi au palais présidentiel à Nouakchott, Dr. Ahmed el-Tayeb, Sheikh d’ Al-Azhar, en visite actuellement en Mauritanie.

A sa sortie d’audience, le Sheikh d’Al-Azhar a déclaré à l’AMI qu’il est très heureux d’être reçu par le Président de la République à qui il a exprimé les remerciements pour sa personne et pour le peuple Mauritanien pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse dont il a été l’objet depuis son arrivée en Mauritanie.

‘’ Nos entretiens ont porté sur les voies et moyens permettant de réaliser nos aspirations en matière du renforcement des relations de coopération culturelle entre Al –Azhar Echerif et les mahadras mauritaniens. J’ai entamé ma tournée par la Mauritanie, grand pôle de résistance en Afrique et dans le monde arabe. Elle est également le berceau de l’enseignement juste et fidèle des concepts de l’islam et des avis religieux objet de consensus des Oulémas de l’Oumma Islamique. J’estime que cette approche est la plus efficace pour l’immunisation contre l’excès et l’extrême violent, phénomènes qui sont à l’origine des affrontements et de combats entre les musulmans. Il a été question également de l’image que présente l’Islam aux autres religions qui portent atteinte à notre sainte religion l'Islam et sa culture sacrée ’’, a- t-il, souligné.

Au sujet de la coopération au niveau spirituel et intellectuel, le Sheikh d’Al-Azhar a précisé qu’il a été convenu de créer en Mauritanie un centre relevant d’Al –Azhar, dénommé centre d’El Imam Al Achaari, afin de faire régner cette rite modérée et réconciliant au sein des communautés musulmanes.

Il a ajouté que l’attribution des bourses d’études par Al –Azhar sera intensifiée au profit des étudiants Mauritaniens qu’ils soient issus des mahadras ou de l’enseignement public dans les différents domaines islamiques enseignés à Al-Azhar et les autres sciences techniques et expérimentales comme l’ingénierie, la médecine et la pharmacie.

‘’A cet effet une commission a été mise sur pied et entamera ses travaux bientôt,en coordination avec les autorités compétentes’’, a- t-il, conclu.

L’entrevue s’est déroulée en présence du ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehil Daoud et de l’ambassadeur d’Egypte à Nouakchott, SEM. . Majed Naffaa Mosleh.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche