. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La première Dame supervise le lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur le diagnostic précoce du cancer du sein et du col de l’utérus

Mardi 12 Octobre 2021 - 13:06

La première Dame, Dr. Mariem Fadel Dah, a supervisé, lundi, à partir du Centre Hospitalier Mère Enfant de Nouakchott (CHME), le lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur le diagnostic précoce des cancers du sein et du col de l’utérus, en compagnie du ministre de la Santé, M. Sidi Ould Zahaf.

La campagne, qui se poursuivra tout le mois d’octobre, est placée, sous le thème : n’hésitez pas, votre santé est primordiale, et a pour objectif de réduire les taux de décès inhérents aux cancers du sein et du col de l’utérus chez les femmes dont l’âge se situe entre 25 et 65 ans par le ciblage de mille femmes exposées au risque dans les trois wilayas de Nouakchott et le Trarza.

Après le coup d’envoi de la campagne, le première Dame a fait le tour des services du CHME et constaté la nature du travail et l’attitude des staffs soignants vis-à-vis des patients.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de la Santé, M. Sidi Ould Zahaf, a précisé que les statistiques de l’OMS montrent que les cancers du sein et du col de l’utérus sont les plus fréquents chez les femmes, et que pour le cas de la Mauritanie le taux d’atteinte de ces deux types de cancer est de l’ordre de 16% pour le cancer du sein et de 7% pour celui du col d l’utérus, surtout chez les femmes âgées de 35 à 55 ans.

Au sujet de la lutte contre ces pathologies, M. Zahaf a précisé qu’elle a connu un bond qualitatif résultant des orientations des hautes autorités ; orientations traduites dans les faits dans une stratégie nationale multisectorielle, et la création des structures aux plans central et institutionnel concernées par les maladies non transmissibles dont t les cancers dans l’organigramme du ministère.

« Un compte bancaire spécial pour la lutte contre les maladies non transmissibles a été créé. Il est financé à partir des fonds générés de taxation du tabagisme et ses dérivés, en plus du centre national d’oncologie, organe spécial pour la prise en charge du cancer », a-t-il réitéré.

Au sujet du caner du col de l’utérus, le ministre a rappelé l’introduction de sa vaccination dans le programme élargi de vaccination (PEV) au profit des filles de 9 à 14 ans, et que l’actuelle campagne s’inscrit dans le cadre de la stratégie de dynamisation du diagnostic précoce des cancers pour en assurer une bonne prise en charge.

Il a ajouté que la campagne comporte le dépistage, le traitement des lésions cancéreuses et le suivi des patients par examen physique, examen endoscopique, imagerie au rayon X et échographie.

Parlant des structures sanitaires impliquées dans la campagne ,le ministre a déclaré que le centre national d’oncologie a été chargé de l’exercice des examens cytologiques et radiologiques, et que les centres de santé de Teyaret, de Riyad, de Sabkha, le CHME et l’hôpital régional de Rosso se chargeront des cas qui nécessitent seulement le dépistage.

« La présence de la première Dame ici pour superviser cet évènement témoigne de l’intérêt et du soutien qu’apporte l’institution de la Présidence de la République à la lutte contre les cancers et les maladies non transmissibles, qui constituent un lourd tribut économique et social pour la société », a conclu le ministre de la Santé.

La cérémonie a, aussi, été marquée par un exposé de la directrice du centre national d’oncologie, Mme Oukhit El Benine Zein, sur les objectifs de la campagne, les tranches d’âge concernées et les risques engendrés par les cancers.

Pour sa part, le maire du Ksar, M.Mohamed Saleck Ould Oumar, a hautement apprécié les efforts entrepris par les pouvoirs publics pour le diagnostic précoce des cancers pour en assurer une bonne prise en charge.

Il a, également, appelé à l’éducation sanitaire des citoyens et à leur conscientisation sur les comportements à risque.

La cérémonie de lancement de la campagne s’est déroulée en présence des ministres du Commerce, de l’Artisanat, de l’Industrie et du Tourisme et de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille ainsi que la commissaire à la Sécurité alimentaire, des membres du corps diplomatique, des autorités de la wilaya de Nouakchott Ouest et la présidente de la Région de Nouakchott.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche