. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Intervention du président Balas devant le président de la République : Un discours rassembleur

Dimanche 2 Octobre 2016 - 20:16

Le discours du président du PMC Arc-en-ciel, M. Alassane Hamadi Soma Ba dit Balas a fait couler beaucoup d’eau sous les ponts.

Ce discours d’une rare audace et d’une franchise avérée a mis en exergue les qualités de l’homme et son amour pour la patrie.

M. Balas a pu de main de maître exposé avec un langage de vérité et mettre le doigt sur les maux les plus criants de notre pays. Ce discours rompt avec la langue de bois et les élucubrations politiciennes qui empêchent la plupart du temps nos hommes politiques à appeler un chat un chat, en présentant les réalités sous un prisme déformant.

Ce n’est donc pas un hasard si les révélations crues dont il a été émaillé ont eu l’effet d’un véritable électrochoc pour certains de nos compatriotes.

En effet, si ce discours a fait l’unanimité chez nos frères négros-mauritaniens, tel ne fut pas le cas chez nos autres frères d’origine arabe. Et pourtant, M. Balas est allé jusqu’à défendre le droit des Baathistes à la réparation des torts subis par le passé. Et voilà la preuve, je cite :

« Il est temps de procéder à la réparation des préjudices par nos nombreux compatriotes toutes races confondues. Je fais allusion à l’aile bassiste accusée d’être trempée dans un putsch… »

Malheureusement, ce passage a été mal compris par l’un des représentants de ce groupe qui a eu la mauvaise réaction que l’on sait. Ce monsieur n’a pas hésité de sauter de son fauteuil et d’adresser des mots peu amènes au président Balas qu’il a accusé de racisme. Cette réaction irresponsable et irréfléchie a ouvert la voie aux réactions similaires qui sont parties en cascade de tous les côtés de la salle.

Et le président de la République en personne a eu du mal a arrêter les chahuts, ce qui a obligé le président Balas de rejoindre sportivement sa place, sans avoir fini son discours mais non sans avoir adressé des phrases d’amour à ses compatriotes induits dans l’erreur et s’être excusé auprès du président de la République.

Cette attitude fort sage et civilisée révèle aux yeux du monde la personnalité profonde de l’homme et dénote d’une maturité et d’un sens des responsabilités qui forcent l’estime.

Ce n’est donc pas un hasard si ce discours a constitué non seulement un acte fondateur de ce qu’il convient d’appeler une relation de partenariat entre une opposition responsable et le pouvoir mais aussi la carrure de cet homme politique qui fait de la réconciliation nationale et de la cohabitation inter communautaire son cheval de bataille.

Bakari Guèye

source tvpresse

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...