. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Intenses préparatifs de la 2é édition de la Conférence Islamique Internationale sur la Ghadriya

Dimanche 16 Avril 2017 - 13:10

La deuxième édition de la Conférence Islamique Internationale  de la Tarigha Ghadriya, prévue les 8-9 juillet prochain à Nimjatt (Mauritanie) et les 12-13 du même mois au Sénégal, se prépare activement.
Ainsi, le comité scientifique et le comité international de pilotage ont été mis en place samedi soir au cours d’une rencontre organisée dans un réceptif hôtelier de Nouakchott, en présence de plusieurs centaines de participants.
 

Dans un message lu  à l’occasion  de cette  rencontre, Cheikhna Cheikh Atghana Aidara, président de la Fondation Cheikhna Cheikh Saad Bouh et de la Fondation Internationale de la Tarigha Ghadriya,  a expliqué les enjeux de la prochaine  manifestation religieuse « qui doit contribuer à apporter une clarification des réponses de l’Islam face aux enjeux d’un nouveau monde, marqué par la globalisation », synonyme de  perte de repères pour de nombreuses sociétés.
 

Parmi les défis de ce nouveau monde dans l’espace ouest-africain et sahélo-saharien,  figure notamment l’épineuse question du développement fulgurant de l’idéologie extrémiste, qui débouche sur la violence terroriste.
Ainsi, cette dimension incontournable  aujourd’hui dans le débat politique, économique, social, religieux et culturel, sera au centre de cette deuxième  conférence internationale.

Fortement ancrées dans l’univers,  la  personnalité, la mentalité  et la culture des populations depuis plus d’un millénaire, les Tarigha et le Soufisme  renvoient l’image d’une pratique ouverte et tolérante de la religion.
Un aspect   appelé à servir d’amortisseurs contre les idéologies islamistes dans l’espace ouest-africain et saharo-sahélien, estiment les  observateurs.
La deuxième  édition de la Conférence Islamique Internationale de la Tarigha Ghadriya  de juillet 2017 va coïncider avec   le centième anniversaire du rappel à Dieu de Cheikhna Cheikh Saad Bouh.

La rencontre de  Nouakchott du samedi soir  a également permis d’aborder les aspects liés à la modernisation de la localité de M’Boumba Gueoul, capitale de la Ghadriya au Sénégal
Le gouvernement du président Macky Sall met actuellement en œuvre un programme de modernisation des cités religieuses.

source lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...