. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Entretien express avec le professeur Khaled Boyé, président de la Société Mauritanienne de Cardiologie: ‘’Notre congrès a connu un franc succès, aussi bien du point de vue de la participation et de la mobilisation, que de la pertinence des thèmes’’

Dimanche 6 Mars 2022 - 21:05

Le Calame : Vous voici au terme du 8ème congrès de la Société mauritanienne de cardiologie que vous présidez. Pouvez-vous nous livrer vos impressions ?

Khaled Boyé : Effectivement, nous arrivons au terme de ce congrès de trois jours. C’est un sentiment de satisfaction que j’éprouve : le congrès a connu un franc succès, aussi bien du point de vue de la participation et de la mobilisation, que de la pertinence des thèmes choisis par le comité scientifique et traités par les experts de haut niveau. Je note également un grand engouement des participants qui ont suivi parfois jusqu’à tard le soir les ateliers, témoignant ainsi  de l’intérêt qu’ils ont accordé aux différents exposés. Comme vous le savez, en organisant pareille rencontre, on ne peut qu’éprouver des appréhensions. Mais, Dieu merci, à l’arrivée, tout s’est bien passé. C’est maintenant le moment de féliciter et remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette manifestation.

 

Vos appréciations des nombreux thèmes abordés ?

- En préparant ce congrès, nous avons essayé de toucher à tous les sous-thèmes de la cardiologie. C’est-à-dire, de la cardiologie interventionnelle à la rythmologie, en passant par l’insuffisance cardiaque, l’hypertension artérielle et, bien sûr, la chirurgie. Un large éventail auquel nous avons ajouté des thèmes pour les généralistes et le personnel paramédical. Il y en avait donc pour tous les participants.

 

Des nouveautés scientifiques et technologiques à ce 8èmecongrès ?

- Elles furent très nombreuses. Des experts attitrés en ont parlé. Un canadien a traité de l’hypertension artérielle, une autre sommité d’Arabie Saoudite a planché sur la rythmologie, de larges débats très enrichissants se sont tenus autour de la chirurgie cardiaque et de l’angioplastie, etc. Au final, des interventions très pertinentes et fructueuses pour tous les participants. Nous nous en félicitons.

 

Des collègues sont venus de la sous-région du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest mais aussi de l’Europe. Quels rapports entretenez-vous avec eux ?

-Nous entretenons de très bons rapports d’amitié, de fraternité et de travail avec tous nos collègues, notamment ceux de la sous-région Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest ; ils nous invitent à prendre part à leurs activités et manifestations et inversement. Nous nous appliquons à mettre à profit ces rencontres pour échanger et partager nos diverses expériences. Avec ceci, pour nous, que les rassembler en Mauritanie participe de la tradition mauritanienne d’hospitalité et de sa vocation de trait d’union entre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest.

 

-Un dernier mot ?

-Nous tenons à remercier le président de la République pour avoir bien voulu parrainer la manifestation et le gouvernement pour le soutien matériel et moral qu’il nous a apporté. Enfin, nos remerciements vont à nos collègues venus enrichir nos débats en acceptant de partager leurs expériences avec nous, mais également à tous nos sponsors.

 

Propos recueillis par Dalay Lam 

lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche