. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des points saillants du discours du premier ministre devant le parlement

Jeudi 25 Janvier 2024 - 16:37

Le premier ministre mauritanien Mohamed Bilal Messaoud a présenté ce jeudi le rapport annuel de son gouvernement devant l’assemblée nationale.

  • L’apaisement du climat politique entrepris par le président de la république, Mohamed O. Cheikh El Ghazouani, depuis son arrivée au pouvoir en 2019 a eu d’importants impacts positifs sur la prestation du gouvernement. le processus de concertation avec les différentes composantes du paysage politique va se poursuivre afin de préserver l’unité nationale, la dignité, la liberté et l’égalité entre tous les citoyens. Il a rappelé dans ce cadre la concertation avec les partis politiques qui a permis un accord politique en septembre et l’organisation d’élections législatives, régionales et municipales consensuelles.
  • Le gouvernement a dépensé en 2023 4,7 milliards ouguiyas MRU en faveur des les couches sociales les plus vulnérables. Les efforts ont été axés sur l’amélioration des infrastructures, les services dispensés aux couches vulnérables, le lancement de projets pour l’approvisionnement en eau potable de 117 localités, l’électrification de 21 autres en plus de transferts financiers réguliers à plus de 98.000 familles pour une enveloppe de 850 millions ouguiyas en plus d’autres transferts périodiques à 41.000 familles pour un montant de 415 millions d’ouguiyas.
  • Dans le domaine de l’emploi, le premier ministre a dit que le gouvernement a créé, au cours de l’année dernière, plus de 7.000 opportunités d’emplois directs. Selon le premier ministre le gouvernement a financé plusieurs projets dont 2500 exécutés par des moyennes et petites entreprises qui ont permis de créer 7521 opportunités d’emplois directes. Ould Bilal a ajouté que le gouvernement a financé 1500 projets dans les domaines de la pêche maritime, l’agriculture, l’élevage, la santé et l’enseignement pour une enveloppe de 684 millions dont 667 ont été financés par le fonds national de l’emploi.

La croissance enregistrée par le pays en 2023 a atteint 4,8%, l’inflation a baissé, la maîtrise du budget et celle de la dette ont été réalisé selon le premier ministre. Il a ajouté que son gouvernement a œuvré à la réduction des impacts négatifs consécutifs à la crise économique mondiale sur les populations notamment les plus vulnérables. Il a révélé que des réformes ont été effectuées au niveau de certains secteurs économiques afin de renforcer la résilience des populations et les orienter vers la création d’opportunités .

saharamedias

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche