. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Contribuer à une plus grande implication des jeunes en matière de PF

Dimanche 9 Juillet 2017 - 00:37

Contribuer à une plus grande implication des jeunes en matière de PF

Sous l’impulsion de l'Association  Mauritanienne pour la Santé et le Développement Communautaire (AMSDC-ex Stop SIDA), avec l’appui de USAID Heath policy plus, sous la coordination du Programme National Santé de la Reproduction, s’est tenue vendredi (7 juillet), àNouakchott, une journée d’échanges et de réflexion avec les jeunes, des femmes responsables d’associations et des journalistes de Mauritanie afin de « contribuer à une plus grande implication des jeunes dans la mise en œuvre du plan national de repositionnement de la planification familiale ».
 

Les échanges ont porté sur l’examen des progrès et planification des investissements futurs en santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes (SSRAJ) basés sur les données probantes. Cet atelier technique a exploré la façon d’intensifier les investissements et les actions pour l’introduction et/ou la mise à l’échelle de pratiques en SSRAJ basées sur des données probantes.

Ces pratiques se concentrent sur l’accroissement de la demande etl’accès aux services de contraception de qualité pour les adolescents
et les jeunes gens. L’accent va être particulièrement mis sur le fait de soutenir la Mauritanie pour « qu’elle passe de la prise de conscience à l’application des pratiques basées sur des données probantes dans le cadre de son Plan d’Action National Budgétisé (PANB) pour la planification familiale.
Une participation significative des jeunes nécessite l’élaboration et l’investissement dans des mécanismes participatifs qui soient adaptés aux jeunes et accessibles à tous les jeunes gens. Ces mécanismes participatifs déployés au sein d’un public diversifié doivent mettre en place un modèle de partenariat entre les jeunes et les adultes qui soit fondé sur le respect mutuel et la coopération.

Cette rencontre avait pour objectifs d’accroître la compréhension du Plan d’Action National de repositionnement de la PF parmi les jeunes participants : ce que sont les plans, pourquoi ils sont des outils de plaidoyers importants ; aider les jeunes participants à analyser le Plan d’Action National de repositionnement de la PF  et extraire les forces et les faiblesses des stratégies et des activités de ce plan.

Enfin, identifier des moyens efficaces pour permettre aux organisations de jeunes d’avoir un impact et de s’impliquer dans l’élaboration, l’opérationnalisation et l’évaluation de Plan d’Action National de repositionnement de la PF. Au cours de l’atelier, les participants ont échangé sur l’analyse de la situation relative à la Santé de la Reproduction des jeunes en Mauritanie. Il a été procédé à la restitution des recommandations de l’atelier des jeunes, tenu à Ouagadougou,en mai dernier.

source lecalame.info

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche