. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Communiqué de presse : un cas d'apologie d'esclavage et d'injures porté devant la justice en Mauritanie.

Jeudi 28 Novembre 2019 - 04:22


 
À partir ce 26 novembre 2019, un dénommé fousseni soumani Camara ( surnommé donald trump 2 chez les soninkés) fait l'objet d'une plainte pour l'apologie de l'esclavage et injures à caractère esclavagiste, introduite par les militants abolitionnistes et anti-esclavagistes. Ce monsieur connu pour sa virulence verbale via le réseau whatsapp en insultait depuis 3 ans les citoyens d'ethnie soninké qui refusent l'esclavagisme coutumier par ascendance.
 
Ainsi il est rattrapé par ses agissements répétitifs de provocateur soutenu par les milieux féodalo-esclavagistes soninkés notamment le groupuscule whatsapp d'extrémistes appelé abusivement "democratia Islamique" présidé par boubakar Camara dit Moustafa Camara originaire de Dafort dans le Guidimagha mauritanien.
 
Hier 27 novembre 2019, fousseni camara a été conduit au tribunal à Nouakchott, après une brève audition des 2 parties, avec les premières preuves exposées par les plaignants, le juge a ordonné sa détention en vue d'un procès à venir. À noter la forte mobilisation des militants abolitionnistes de tous les bords, notamment les membres du mouvement IRA-MAURITANIE, avec un sit-in devant le commissariat et par la suite auprès du tribunal. Nos vifs remerciements à celles et à ceux qui se sont mobilisés pour soutenir et plaider de près ou de loin sur ce cas évident de provocateur apologiste de l'esclavage coutumier. D'autres dossiers d'apologie d'esclavage sont en cours de constitution et seront exposés aux autorités judiciaires prochainement.
 
Par ce communiqué, les membres du mouvement d'éveil citoyen et humaniste luttant contre l'esclavage coutumier par ascendance dans la communauté soninké, saluent cette décision de fermeté du juge et vont suivre de près l'évolution de ce dossier entamé. Nous tenons à dénoncer les provocations suscitées par les soutiens  de fousseni Camara devant le commissariat de Sebkha en narguant par des gestes et discours nos militants en sit-in pacifiquement.
 
Nouakchott 28/11/2019
 
P/ la communication GANBANAAXUN FEDDE et partenaires.
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche