. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Atelier de lancement du Projet Cash Ménagement de la SOMELEC

Mercredi 30 Juin 2021 - 11:20

Le premier Centre International des Conférences de Nouakchott  (CICN/Palais des Congrès) a abrité ce mardi 29 juin, l’atelier de lancement du  projet « Cash Ménagement » de la  Société  Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC), en présence de la tutelle, des représentants de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) et  de plusieurs dizaines de partenaires telles les banques, opérateurs de téléphonie, agences de transfert de fonds……

  Ce projet a  pour objectif de permettre à l’entreprise « de  faire face aux défis de la modernisation et de l’amélioration du service à la clientèle, dans le cadre d’une innovation qui consiste à mettre à la disposition des abonnés  les services modernes de monétique qui vont aider à désengorger les guichets des centres commerciaux, faciliter le paiement des factures et sécuriser les ressources  financières de la société.

 Ces moyens de paiement, qui sont monnaie courante dans tous les pays, permettront très prochainement aux clients d’acheter du crédit avant consommation (service pré payé).
 Dans cette perspective, la SOMELEC fera appel à tous les acteurs du système  financier et bancaire, aux opérateurs de téléphonie mobile ou les structures de transfert de fonds, notamment celles agrées à cet effet, pour un nouveau partenariat gagnant-gagnant, afin d’implémenter dans notre pays ce nouveau système de Cash Ménagement», explique le document de base de l’atelier.
               

Partenaires ciblés
 

 Pour matérialiser  cette nouvelle stratégie  de modernisation, la Société  Mauritanienne d’Electricité  (SOMELEC) cible un certain nombre de partenaires, «les services de sociétés spécialisées dans la conception, l’édition, le développement et la mise en œuvre de solutions informatiques et de télécommunications, de traitement en temps réel de transactions électroniques et monétiques sécurisées ».
 Ainsi, cette nouvelle dynamique «permettra de créer et de développer en Mauritanie de nouvelles sociétés à valeur ajoutée, avec une création d’emplois et des revenus fiscaux pour l’Etat.
 Les nouvelles sociétés ayant toute  latitude de s’associer avec des partenaires plus expérimentés à l’étranger pour un transfert de compétences ».

 Il sera exigé de ces entreprises un solide background dans le domaine de la gestion déléguée, « services à valeur ajoutée (techniques et opérationnels),  la gestion des transactions de paiement, notamment le règlement des factures, la  vente et la  distribution d’informations à travers différents canaux, prestataires, commerçants, réseaux d’agences, Guichets  Automatiques de Banques (GAB), TPE, Mobile et Internet ». En conformité avec la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partage (SCAPP), référentiel des politiques publiques et à l’Objectif de Développement Durable (ODD) numéro 7 « relatif à l’accès de tous à une énergie fiable, viable et abordable, la SOMELEC s’est assignée le but  d’une  généralisation de l’accès à l’électricité à l’horizon 2030, avec un mix d’énergies renouvelables à hauteur  d’au moins 50% ».

 L’entreprise  est dotée  « d’un capital de 14 milliards MRO et à réalisé un chiffre d’affaires de 51 milliards MRO en 2020. Elle compte  325.000 clients, dont 321.000 abonnés de basse tension,
 principales cibles des services attendus et 72 centres commerciaux.
 La Somelec  a vendu  une énergie totale de 810  millions de kilo watts/heure en 2020. Sa capacité de production est de 244 mégawatts disponibles pour une
 demande en pointe de 155MW».

                        AS

lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche