. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Signature d’un protocole d’accord d’exportation vers le Sénégal voisin de bêtes pour la fête de tabaski prochaine

Jeudi 5 Mai 2022 - 23:57

Le ministre de l’élevage M. Mohamed Ould Soueidatt, et son homologue sénégalais, M. Aly Salah Diop, Ministre de l’Elevage et des Productions animales du Sénégal, se sont réunis, jeudi dans les locaux de l'Académie diplomatique de Nouakchott.

Au cours de la rencontre, les deux parties ont discuté de la mise en place d’un processus d'exportation, de la Mauritanie vers le Sénégal, de bêtes de sacrifices pour l’année 2022, des différents problèmes qui entravent l’entrée des commerçants de bétail dans les frontières sénégalaises, de la détermination de zones sécurisées pour la vente et des voies et moyens appropriés pour assurer le succès de l’opération.

La réunion a été sanctionnée par des décisions dont l'exonération de toutes les taxes et patentes pour cette année pour une période de 105 jours au lieu de 90 jours, afin de simplifier les procédures de contrôle et d’aménagement des points de vente, pour être équipés de tous les moyens de confort tels que l'eau, l'éclairage, les aliments de bétail, en plus des mesures préventives contre la pandémie de la Covid-19.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des rencontres périodiques entre les responsables des deux pays au sujet des questions des différends frontaliers d’une part, et de l'organisation de l’opération d’exportation des bêtes se sacrifices vers le Sénégal, d’autre part.

Les deux parties ont régulièrement l’habitude d’organisé des rencontres similaires, dont l’objectif est de mieux gérer, de manière concertée, ce type d’opération qui ont lieu à la veille des fêtes religieuses.

« La régularité de ces rencontres bilatérales illustre à bien des égards la volonté politique sincère de leurs Excellences, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, et son homologue sénégalais, Monsieur Macky Sall, de renforcer les relations de coopération et d'échanges économiques et culturels entre les deux pays frères », a affirmé à cette occasion, le ministre de l’Elevage, assurant son homologue de l’engagement du gouvernement mauritanien à déployer tous les efforts nécessaires pour satisfaire la demande renouvelée du gouvernement sénégalais relative à l’approvisionnement du pays en matière de bêtes de sacrifice pour l'année 2022, en renforcement des relations entre les deux États.

« Le département a pris d’importantes mesures, notamment la construction de marchés de bétail dans les zones frontalières afin de faciliter l'approvisionnement en bétail des marchés sénégalais à l'occasion de l'Aïd Al-Adha », a-t-il ajouté, qualifiant la rencontre avec son homologue sénégalais d’opportunité pour exprimer au gouvernement sénégalais la gratitude des autorités mauritaniennes pour ce qu'il a fait, afin de sécuriser la circulation « de nos concitoyens et de leur bétail en assurant des conditions d'accueil appropriées et en garantissant la justice dans l'application des procédures et suivi des mouvements du bétail », a-t-il poursuivi.

« Le but de cette visite est de partager avec les acteurs mauritaniens toutes les mesures prises par le Sénégal en préparation de la fête de l’Aïd al-Adha, a affirmé quant à lui, le ministre sénégalais de l’Elevage et des Productions animales. L’importation des bête de sacrifice de la Mauritanie a largement contribué à couvrir les besoins du pays, «atteignant à en 2021, 810 000 têtes d'ovins soit 62,97% du total des importations du Sénégal dans ce domaine », a-t-il dit.

« Les hautes autorités sénégalaises, avaient pris, sur ordre du président Macky Sall, un certain nombre de mesures qui faciliteront sans doute l'exportation du bétail vers le Sénégal et amélioreront les conditions d'accès des commerçants mauritaniens aux marchés sénégalais », a-t-il ajouté.

Les deux ministres ont cosigné à la fin de leur rencontre, un protocole d'exportation de bêtes de sacrifice entre les deux pays.

La rencontre s'est déroulée en présence du ministre du Commerce, de l'Industrie, de l'Artisanat et du Tourisme, des représentants des autorités administratives des zones frontalières, du wali de Nouakchott Ouest et des représentants des éleveurs.
AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche