. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Les ministres de la culture et de l’intérieur commentent les résultats du conseil des ministres

Jeudi 22 Mars 2018 - 22:14

Les ministres de la culture et de l’artisanat, porte- parole officiel du gouvernement, Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh et de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah ont commenté jeudi après- midi les résultats du conseil des ministres.

Le ministre de la culture a, dans son intervention, souligné que le conseil a examiné et approuvé un certain nombre de projets de lois, de décrets et de communications dont le projet de décret qui fixe la procédure de désignation des membres du comité directeur charge de l’administration et de la gestion de la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) et celle de l’élection du président et du vice-président de la CENI ainsi qu’une communication sur la stratégie nationale de décentralisation et de développement local.

A une réponse à une question sur le fait de savoir si la CENI continuera sa mission en tant qu’institution pérenne ou bien devra -t-elle changer au gré du déroulement de chaque élection, le ministre a ajouté que cette commission a un mandat déterminé et qui prend fin par conséquent, relevant que c’est le cas d’ailleurs de la plupart des commissions électorales.

Au sujet d’une question sur le début des travaux de la grande mosquée de Nouakchott, le porte- parole du gouvernement a déclaré que les données dont ils disposent sur la Mosquée font état de l’avancement de son étude notant que l’opportunité sera donnée prochainement pour le ministère de l’habitat faire davantage la lumière sur cette question.

A une autre question sur l’absence de rencontres entre le Président de la République et le Chef de file de l’Opposition démocratique comme le prévoit la Constitution, le ministre a expliqué que la loi régissant l’institution de l’opposition démocratique n’engage pas le Président à rencontrer le Chef de file de l’opposition. En fait, si le Président de la République estime devoir le rencontrer, il le convoque. Mais c’est le gouvernement qui est tenu de le rencontrer par le biais du Premier ministre ou de certains ministres, ce qui d’ailleurs a eu lieu récemment.

A une question sur le rapport d’Amnesty International dans lequel cette dernière dit que les libertés dans le pays ont reculé et qu’il y a des prisonniers politiques et des militants des droits de l’Homme qui ont fait l’objet de tortures à l’extérieur de la capitale, le ministre a noté avoir fait une déclaration auparavant au sujet des rapports de certaines organisations internationales, relevant que ce qui est en cause ce n’est pas tellement les organisations elles-mêmes mais les sources de leurs informations surtout lorsqu’il s’agit d’organisations qui ne sont pas présentes en Mauritanie mais qui recourent à des agents ici et là qui souvent mènent campagne contre le pays. Par conséquent, leurs sources ne sont ni neutres ni impartiales.

Il a ajouté qu’il est donné à tout le monde de constater au quotidien un climat d’ouverture où s’exercent les libertés d’expression, de réunion, de manifestation et qu’il y a des mécanismes chargés essentiellement de suivre les choses de manière à ce qu’il n’y ait pas d’abus ou de dérapages. Ces mécanismes sont des mécanismes constitutionnels disposant de prérogatives précises, relevant au passage qu’il n’a pas de détenu politique en Mauritanie ni de prisonnier qui a été torturé.

De son côté, le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation a souligné que le décret fixant les modalités de désignation des membres du Comité Directeur de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le président et le vice-président de celle-ci vise à instaurer un meilleur fonctionnement de cette importante institution de notre architecture démocratique.

Il a précisé que la commission sera composée de 11 membres dont obligatoirement trois femmes, désignés par voie de concertation entre majorité et opposition après que chacune des parties aient proposé 11 membres. Son président est élu sur la base d’un scrutin secret qui requiert au premier tour une majorité absolue et au second tour une majorité simple.

S’agissant de la communication relative à la stratégie nationale de décentralisation et de développement local, le ministre a indiqué que le gouvernement avait approuvé en 2012 une déclaration générale de politique nationale en matière de décentralisation et de développement local qui avait défini les grandes orientations de la présente stratégie.

Il a ajouté que l’instauration des communes avaient à l’époque contribué à asseoir les bases de la démocratie, permis d’expérimenter les mécanismes du vote et d’impulser la gestion décentralisée. Mais cette décentralisation n’a pas donné tous les résultats escomptés en raison notamment de la limitation du champ des prérogatives des autorités municipales et l’absence de transfert de ressources financières suffisantes en leur faveur. Il a révélé que le Fonds régional de développement s’est vu attribuer 3 milliards d’ouguiyas au titre de la politique du gouvernement alors qu’il ne bénéficiait auparavant que de 600 millions d’ouguiyas.

Le ministre de l’Intérieur a souligné que la mise en place prochaine des conseils régionaux s’inscrit dans une démarche qui prend en compte les écueils des municipalités afin d’éviter de reconduire les mêmes erreurs et de fonder ainsi le socle d’une véritable décentralisation.

Il a assuré que des ateliers seront organisés à l’intérieur du pays dans le cadre d’une démarche inclusive afin de prendre en compte les avis, opinions et suggestions des autorités administratives régionales, la société civile et les différents acteurs dans la mise en œuvre de cette stratégie de manière à rendre effective la dynamique de décentralisation.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche