. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Kinross, un ogre qui mange tout sur son passage

Jeudi 26 Mai 2022 - 09:44

La zone de Tasiast, dans la wilaya de Dalhlet-Nouadhibou, et à  cheval sur celles et de l’Adrar et du Tiris Zemour de l’Inchiri, est restée  longtemps la  zone calme constituant un espace vital pour les habitants de ces quatre régions et un parcours de pâturages pour leur bétail. Les mauritaniens lui attribuaient même le  nom de  « terre bénie «  qui se suffit d’un seul hivernage qui dure plus de cinq ans, dans la plupart des cas. 

Cette zone est considérée par les autochtones comme un hôpital vers lequel se dirigent les malades pour se rétablir sous leurs belles tentes après avoir humé l’air pur,  mangé et bu la viande et le lait de  chapelles nourries de  pâturages  non contaminés.

Malgré la sédentarisation des mauritaniens,  les  « gens du Sahel «  et particulièrement les habitants de la  zone de  Tasiast  ont conservé pour leur terre un amour fou,  ne la quittant que contraints et forcés.

La catastrophe  qui a  touché ces paisibles populations à pour nom Kinross, société qui  opère dans le domaine de l’extraction de l’or dans la zone de Tasiast qui a  transformé l’espoir de l’or que renferment les entrailles de la terre qu’ils habitent en désespoir et supplice sans limites.  Un ogre qui a  mangé tout sur son passage.

La société a pollué  l’environnement   tué le  bétail,  rendu malades les habitants et transformé leur vie en enfer, cherchant même à  creuser les tombes  dans son désir fou de  trouver de l’or.

Avec tout ce fléau venu d’ailleurs,  la société n’a pas respecté ses engagements,  contraignants par la force du droit,  à  développer les zones d’extraction de l’or, en offrant emploi, santé,  éducation   eau et électricité à ces populations dont elle est venue troubler la quiétude. 

La société procédé de temps en temps à la distribution d’aides insignifiantes à une infime partie des habitants mais donnent de précieux cadeaux à des personnes influentes, acteurs politiques, opérateurs économiques  ou activistes de la société civile, pour protéger ses intérêts et continuer ses exactions, au détriment des habitants de la zone qu’ils soient éleveurs ou autres.

L’actuelle administration générale de  Tasiast,  comme en témoignent les habitants eux-mêmes,  ne se soucie guère de l’intérêt des populations mais se suffit seulement d’établir de solides relations avec les  personnes influentes (élus,  opérateurs politiques et activistes de la société civile) qui sont les seuls à profiter des largesses d’une société qui a fui sa responsabilité sociétale  au détriment de populations locales qui ne récoltent,  elles,  que pollution,  poison et  mort de leur  bétail.

De tels agissements sont contraires  aux orientations de Son Excellence le président de la République, Monsieur  Mohamed Ould  Cheikh El Ghazouani, sommant les responsables à  rapprocher l’administration des citoyens, à  préserver leur dignité et à œuvrer pour  répondre à leurs doléances pour  une vie meilleure. 

Mais il paraît que la société  Kinross Tasiast se croit au-dessus des lois et donc non concernée par ces directives et orientations présidentielles et encore moins par le respect d’un cahier des charges qu’elle a  pourtant  signé !

L’ampleur des plaintes contre la société qui arrivent à l’agence Alwiam national d’information de la part des habitants de la zone de  Tasiast dépasse tout entendement et montre que la patience de ces citoyens a atteint ses limites. La dernière de ces plaintes est celle parvenue à  Al Wiam de la part de l’éleveur Ely Ould  Mechnan habitants près de « Al gaicha «  dans la zone de Tasiast évoquant la  mort de  30 têtes de son troupeau de caprins et deux  chamelles mettant en cause les  « poisons «  de Tasiast.

La plaintes de  Ould  Mechnan avait été publiée par l’Agence  Al Wiam et peut être consultée sur le lien suivant :

 

https://alwiam.info/ar/23745

 Mais elle est loin d’être  la  seule plainte. Elle n’est qu’un exemple parmi tant d’autres qui montrent combien la société  Kinross Tasiast fait peut de cad de la vie et des biens des citoyens mauritaniens dont la patience a atteint ses limites étant sûrs maintenant que les promesses ne mettront pas fin au tort qu’ils subissent depuis longtemps. 

alwiam

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | Taazour





Rubriques à la une


Recherche