. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Il est temps que l’Etat islamique mauritanien sévisse contre l’apologie du terrorisme…

Jeudi 29 Octobre 2020 - 22:26

Encore une fois, voilà l’islam et l’écrasante majorité des musulmans salis par un crime des plus monstrueux commis en France. Un jeune migrant tunisien passé par Lampedusa en Italie décide d’aller égorger des innocents au nom de ce qu’il croit être la défense du prophète Mohamed PSL.

 

Il faut imaginer la stupeur et l’effroi de ces victimes chrétiennes venues prier à l’église. Imaginer leur regard quand elles ont compris que ce jeune avec ce regard d’assassin aller les tuer en les égorgeant. Il faut essayer d’imaginer ce qui a pu traverser l’esprit de ces croyants, gens du Livre respectés par l’Islam au même titre que les juifs à telle enseigne qu’il est permis à un musulman d’épouser une chrétienne ou une juive sans qu’elle ne change de religion.

 

Il faut imaginer la violence physique d’abord, les coups sur ces innocents venus prier le même Dieu que les musulmans, gens dont le prophète Jésus est reconnu comme tel par l’islam qui reconnaît l’immaculée conception, islam dont le Coran ne cite nommément qu’une seule femme dont la sourate 19 porte son nom : Maryam !

 

Il faut imaginer le regard de ces victimes au sol comprenant ce qui va se passer puis les coups de couteau au nom trahi d’Alllah Akbar ! Il faut imaginer les victimes sentant le couteau déchirer leur gorge et voyant leur sang couler. La peur jusqu’à la folie. Il faut imaginer la victime poignardée qui sort terrorisée, couverte de sang chercher refuge dans un bar puis mourir.

 

Il faut imaginer leurs familles, leurs amis apprenant que les leurs ont été égorgés en allant prier. Il imaginer la nouvelle dans les quartiers, dans les villes, dans les pays et dans le monde, le tout au nom de notre islam trahi, meurtri et couvert du sang des innocents sans pouvoir non plus se défendre face à d’autres innocents pas assez cultivés pour comprendre ce qu’est l’islam de la majorité des musulmans pacifiques partout dans le monde.

 

D’autres ignorants, musulmans cette fois, partout dans le monde même chez nous se félicitent de ce crime car pour eux il s’agit d’une guerre contre l’islam justifiée par le président Macron lui-même car ils ne peuvent comprendre qu’un Dieudonné puisse être banni de l’espace public et poursuivi pour ses propos parfois antisémites et qu’un président de la république française puisse appeler liberté d’expression des caricatures qui insultent l’image du prophète des musulmans.

 

Certains oulémas pensent comme moi en estimant que l’image du prophète psl est hors de portée de ces caricatures car il n’y a aucune photo ni portrait de lui. Nous pensons d’ailleurs que c’est un blasphème que d’estimer que ces caricatures représentent le prophète psl. Hélas nous sommes peu à le penser. D’autres écoutent d’autres oulémas, d’autres chefs religieux qui estiment que ces caricatures sont une offense insupportable contre l’image du prophète psl et ils justifient toutes les réponses contre leurs auteurs jusqu’à leur mort.

 

Nous avons chez nous de pareils chefs religieux. En tant que musulman de Mauritanie nous réclamons des autorités une prise de position claire en sévissant contre ceux qui veulent faire passer leur opinion, leur vision pour l’unique voie de la parole de Dieu car comment expliquer que chez nous des savants et pas des moindres aient des positions diamétralement opposées sur ce qu’il faudrait faire face aux caricatures. Ainsi un Sidi Yahya estime que le prophète psl n’est pas à la portée de ces caricatures, aussi a-t-il refusé de participer à la marche contre Charlie pendant qu’un autre cheikh Dedew estime qu’il s’agit d’un crime à punir par la mort.

 

Nous vivons dans une république islamique c’est donc à l’Etat d’impulser l’orientation islamique et la loi ne devrait pas permettre que des chefs religieux influents puissent avoir publiquement des positions contraires à la position officielle de l’Etat surtout sur des sujets ayant trait au terrorisme islamiste. Hélas à ce jour tout est encore permis chez nous. Cela doit cesser.

 

Il est temps que les musulmans mauritaniens et même ceux du monde sortent de leur léthargie pour dénoncer et même combattre intellectuellement ceux qui salissent l’image de l’islam dans le monde surtout quand leur objectif politique est au service de puissances étrangères ou de nébuleuses tansnationales.

 

Hélas, la force de l’islam sans clergé, sans personne entre Dieu et les musulmans devient une faiblesse à l’heure où de partout on réclame des représentants des musulmans comme on en trouve chez les gens du Livre chrétiens et juifs. Pour les musulmans, sunnites du moins, c’est difficile mais il faut s’organiser au moins en occupant l’espace médiatique pour dénoncer, argumenter pour un islam des lumières.

 

Bien sûr, les fanatiques, comme les tenants d’un islam orienté politiquement à des fins inavouables ne voudront jamais de ce débat entre musulmans. Ils veulent la dictature à leur service. Plus le droit de poser les bonnes questions pour apprendre, plus le droit de chercher à argumenter, il faut avaler leurs avis qu’ils font souvent passer pour le seul chemin suivant les recommandations d’Allah et son prophète psl.

 

C’est désormais inévitable, les musulmans passeront par les temps de l’obscurantisme, comme les chrétiens ont eu droit à leur inquisition. Les musulmans pour l’islam des lumières seront persécutés et tués par les obscurantistes. La majorité se taira terrorisée mais ensuite viendra la renaissance inch’allah.

 

En attendant, certains vont profiter de la situation pour salir encore plus l’islam et terroriser l’occident par des crimes qui ne changeront en rien la force de l’occident mais rendront la vie difficile aux musulmans dans ces pays même démocratiques. Le but des fanatiques est que la majorité silencieuse musulmane déjà stigmatisée injustement finisse par être persécutée en occident afin de rejoindre la guerre au côté des fanatiques. Cela fait aussi le jeu des racistes non musulmans qui aimeraient trouver là une occasion de rejeter les arabo-musulmans à la mer.

 

Heureusement, il existe partout des gens de bien lucides et en nombre qui feront échec à ce projet diabolique largement engagé.

 

Une pensée aux victimes de ces crimes abjects commis au nom de l’islam.
 


Quant à la France, elle mérite mieux que ces petits dirigeants comme Macron qui incapable de critiquer les crimes d’Israel, s’en va embrasser un Netanyahu de l’extrême droite israélienne pendant qu’il critique en France la progression d’une Le Pen qui serait un danger pour la république. Un tel grand écart rend ridicule parler en défenseur de la liberté d’expression. Dieudonné en sait quelque chose pour ne citer que lui.

 

Un Macron finalement inculte et irresponsable qui met en danger la vie des français en excitant des criminels en puissance prêts à écouter l’appel au crime lancé de l’autre côté des mers par des chefs religieux radicaux. Les français ne sont pas protégés comme Macron qui parle au nom du courage planqué à la présidence derrière toutes les forces sécuritaires de la république.

 

Par l’irresponsabilité de ses propos, Macron n’est pas étranger aux motivations de ces crimes. D’ici, j’entends les amis de la désinformation dire que nous sommes donc pour que la France renonce à ses principes et donne raison aux terroristes en changeant ses lois. Il ne s’agit pas de donner raison à ces criminels, il s’agit juste de cohérence car si le racisme, l’homophobie ou l’antisémitisme sont passibles des tribunaux, pourquoi serait-il permis d’insulter la foi de millions de citoyens. Les lois contre l’antisémitisme comme d’ailleurs toutes les lois pour les droits de l’homme ne sont pas tombées du ciel. Elles ont été votées car des femmes et des hommes ont fini par faire prendre conscience à leurs compatriotes ou juste au législateur qu’il fallait mettre des limites à la liberté d’expression au nom du respect.

 

C’est aux français avec le temps de voir s’il faudra une loi contre les blasphèmes orduriers en attendant, le devoir du chef de l’Etat est de ne pas jeter de l’huile sur le feu au nom du respect, de la paix civile, des intérêts économiques, politiques, culturels et sécuritaires de la France dans le monde.

 

On salue au passage la dernière sortie de Le Drian où il adresse un remarquable message de paix au monde musulman en général et aux musulmans de France en particulier : « « La religion et la culture musulmanes font partie de notre histoire française et européenne, nous la respectons», a poursuivi le chef de la diplomatie française, ajoutant que «les musulmans appartiennent de plein droit à notre communauté nationale» qui leur garantit la liberté de culte. »

 

Cela dit, la laïcité de Macron n’est pas celle qui défend la liberté de culte, c’est une laïcité athée dont le fanatisme n’a rien à envier aux fanatiques religieux que nous combattons mais il ne fait là que servir l’infecte cuisine politique pour éloigner Le Pen du pouvoir car ses idées y sont déjà ou presque...

 

Macron est trop léger pour un vieux pays comme la France. Avant lui un Hollande n’était guère mieux quand un Sarkosy fut de l’époque où Marianne titrait «  le voyou de la république ».

 

Qu’arrive-t-il à la France pour mériter de telles calamités ? Que devons-nous espérer de la démocratie, nous autres pays du Sud sous le joug d’un processus démocratique interminable et éternellement bancal si les vieilles démocraties arrivent à être dirigées par de pareilles nullités dangereuses pour la république française et par conséquent pour la part du tiers-monde sous leur influence ?

 

A ce rythme la France court à sa perte dans tous les domaines. Elle risque même la guerre civile… C’est peut-être le but de certains qui cette fois ne sont pas musulmans…

Ahmed Ould Soueid Ahmed

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche