. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

A l’heure des morts Covid en Mauritanie, voyez ce terrifiant gâchis de compétence…

Samedi 9 Janvier 2021 - 14:03

Dr Boubou Camara
Dr Boubou Camara

La trajectoire de cet infectiologue mauritanien, le Dr Boubou Camara rappelle l’incroyable devenu l’effroyable gâchis de compétence en Mauritanie. Je tiens à dire que je ne connais pas le Dr Camara, je ne lui ai jamais parlé et dans la seule interview qu’il a donné depuis son retour, il ne dit pas un mot de ce qui lui est arrivé quand il a voulu quitter la France pour venir mettre ses compétences au service de son pays la Mauritanie.

Il ne veut pas en parler car il sait que cela risque de lui fermer à tout jamais les portes du service public et il serait « catalogué » au chapitre «  langue pendue ». Chez nous, même en cas d’injustice, il faut mieux avaler des couleuvres comme tout le monde en silence car même si vous parlez cela ne changera rien.

Je me permets de briser le silence en m’excusant car nous sommes en plein Covid, les gens meurent et vont mourir à cause de détresses respiratoires dans un pays qui n'a mis en place aucun protocole en amont, pour éviter ça alors qu'il existe un protocole utilisé même par nos voisins qui peut aider. 

voir ma vidéo sur mon expérience Covid faite avec une voix faible car je ne suis pas encore guéri...

cliquez ici

Aussi je crois utile de parler du sort de ce rare infectiologue en Mauritanie à l’heure où les centres Covid sont gérés par de braves médecins mais dont le rayon de connaissance et de compétence n'est pas celui des maladies infectieuses surtout nouvelles et mal connues. Si le Dr Boubou Camara nie la trajectoire dont je parle, je retirerais cet article sur-le-champ.

 
Hier, je demandais combien avons-nous d’infectiologues en Mauritanie ? Personne n’a pu me répondre. On m’a parlé d’un brave Dr Ndaye qui serait en fait épidémiologiste.  Dois-je conclure qu’il n’y a pas d’infectiologue en Mauritanie actuellement ?

 
Lisez les compétences du Dr Boubou Camara telles qu’elles sont publiées dans une interview du journal horizon datant du 20 décembre dernier ; ensuite je vous dirai, ce qui s’est passé pour lui :


«  Dr Camara Boubou est Mauritanien, né à Ould Yengé dans la région du Guidimagha. Il a fait ses études primaires et secondaires à Sélibabi ou il a obtenu le baccalauréat. Après ses études de médecine générale, il s’est spécialisé à Toulouse en France en médecine interne avec orientation pneumologique. Dr Camara Boubou est aussi titulaire d’un diplôme d’études spécialisées complémentaires en maladies infectieuses et tropicales. Depuis 2011, il occupe le poste de responsable médical du centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose du CHU de Grenoble-Alpes. Dans le cadre du programme « retour temporaire de la diaspora » de l’OIM en partenariat avec l’Union Européenne et l’OMS, avec d’autres collègues, il est revenu en Mauritanie pour prendre part à la riposte nationale contre la COVID-19. »

source

 
Vous avez lu ses compétences en infectiologie, vous avez lu ses responsabilités dans les hôpitaux français, ne trouvez-vous pas étonnant qu’il rentre actuellement en Mauritanie que grâce à l’OIM ? N’a-t-il rien fait pour essayer de rentrer aux pays sans le soutien des étrangers ?

Pr Kane Boubacar ex ministre de la santé
Pr Kane Boubacar ex ministre de la santé
Voilà la vraie histoire : il a tout fait pour rentrer au pays. Il était prêt à accepter n’importe quoi et lâcher ses responsabilités en France à cause du mal du pays. Il n’est pas le premier à avoir essayé. Il est venu à Nouakchott et a contacté les plus hautes autorités jusqu’à l'ex ministre de la santé le Pr Kane Boubacar afin d’avoir ne serait-ce qu’un poste d’assistant à l’université de médecine à Nouakchott. Je cite le professeur Kane sinon on risque de faire de son histoire une affaire de racisme alors que cela n’a rien à voir. Qu’on demande au Pr Kane Boubacar ce qu’il a fait pour ce jeune docteur qualifié dans un domaine qui manque cruellement à la Mauritanie. Rien !

 

Voilà pourquoi il est revenu actuellement dans le cadre du programme de l’OIM «  retour de la diaspora » pour un petit poste et c’est l’OIM qui l’a mis à la disposition de l’hôpital national.

 

C’est scandaleux  ! Même après son interview où il rappelle ses compétences, rien ne semble avoir changé. Ghazouani doit être sensible aux têtes sacrifiées par les puissants réseaux mauritaniens noirs et blancs qui ne veulent pas de sang neuf quitte à handicaper le pays. C’est devenu une urgence sanitaire.
 

Ousmane Mamoudou Kane, ministre de l'économie
Ousmane Mamoudou Kane, ministre de l'économie
En économie c’est pareil. On n’a vu l’autre jour notre ministre de l’économie Kane Ousmane pousser l’Etat à débourser 600.000 euros pour le cabinet où travaille Michel Sapin, le « sorcier blanc » selon les termes de l’auteur Vincent Hugeux afin que le cabinet d'avocats où travaille Michel Sapin ficelle un dossier afin d'obtenir des créanciers de la Mauritanie un cadeau de Noel à savoir un abaissement de la dette.

600.000 euros ! Mr Kane a-t-il à ce point un mépris pour les économistes mauritaniens au pays et de la diaspora ? S’il pense que c’est le carnet d’adresses du Sapin qu’il paye c’est encore plus grave car nous avons aussi au coeur de la banque mondiale des mauritaniens . Mr Kane est une esprit paraît-il d’une intelligence supérieure mais il est formaté comme d’autres pour penser dans le cadre des intérêts du FMI et la banque mondiale avec des recettes qui ont 30 ans de retard.


 

Dr Nehzirou Ould Hamed ministre de la santé
Dr Nehzirou Ould Hamed ministre de la santé
En médecine c’est pareil. Le ministère de la santé est incapable de penser différemment des recommandations de l’OMS or après le scandale de The Lancet, on ne peut plus écouter ces gens sans chercher ailleurs un autre son de cloche. Bien sûr les gens de l’OMS restent indispensables pour aider à l’aspect technique des services et un complément d'information pour les vieilles maladies connues.

Tout ça pour dire qu’il y a chez nous un gâchis terrifiant de compétences à cause d'une partie de la vieille garde qui fait des petits qui ne veulent pas de la diaspora surtout francophone. C’est une folie qui se paye certainement actuellement par des morts qu’on aurait pu éviter.



Il est temps que GHazouani mette à profit la diaspora surtout au coeur des pays touchés par le ou «  la «  Covid pour voir comment mettre en place un protocole préventif et curatif notamment celui du professeur Raoult pour en finir avec les protocoles pirates car le paracétamol seul ne pourra pas aider ceux qui auront fatalement une détresse respiratoire.



Ahmed Ould Soueid Ahmed
 
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche