. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Voilà que Birame rassure les corrupteurs qui le financeraient

Mercredi 24 Février 2021 - 16:18

Voilà que Birame rassure les corrupteurs qui le financeraient
Dans un audio digne d’un honnête mercenaire, Birame dit qu’il n’a de compte à rendre à personne en ce qui concerne l’argent qu’il reçoit ou recevra de quiconque ! Voilà donc un homme politique, un activiste qui dit que ses liens financiers de toutes natures ne regardent que lui !
Ainsi si demain on apprenait encore qu’il a reçu de l’argent de tel ou tel même d’un bord politique qu’il est censé combattre, il pourra dire « je vous l’avais dit, je n’ai pas de compte à vous rendre en ce qui concerne l’argent que je reçois »
Lui seul sait donc pour qui il roule car les gens ne vont pas lui donner de l’argent pour qu’il roule contre eux. Cela dit, l’expérience avec Bouamatou prouve qu’il peut manger votre argent même pour se soigner, cela ne l’empêchera pas ensuite de vous insulter vous et vos parents dans les termes les plus orduriers. En clair, c’est un parfait ingrat.
On comprend donc facilement ses accointances politiques avec Aziz le révisionniste, celui qui a le plus exclu les hratine et divisé les maures blancs et noirs de toute l’histoire de la république. On comprend mieux pourquoi l’UPR d’Aziz a permis à Birame d’avoir ses parrainages pour être candidat à l’élection présidentielle ; Aziz et lui ont toujours eu le même agenda : diviser les maures pour l’un et en vivre pour l’autre. Il est la créature politique d’Aziz ; une créature que plus personne ne peut contrôler sinon peut-être avec l’argent et encore, juste quelque temps car l'ingratitude ne manquera pas à l'addition...
La transparence financière est le premier pilier de toute activité publique sinon c’est la porte ouverte à toutes formes de corruption. Birame n’est rien sans les activistes qui le soutiennent, il n’est rien sans la cause qu’il prétend défendre. Il reçoit de l’argent au nom de ceux qui se battent et vont en prison à cause de lui, au nom de toutes les forces qui le soutiennent en Mauritanie et surtout à l’extérieur dont les plus puissantes n'attendent pas un sou de lui mais croient en son potentiel politique pour renverser la table. Il leur doit des comptes à tous les niveaux de son combat au nom des hratine. S'il refuse d’être transparent face à l’argent qu’il reçoit alors c’est qu’il compte détourner cet argent ou au pire l’accepter en douce comme corruption inviolable qui peut justifier désormais sa politique sans tête ni queue.
Sa déclaration est d’autant plus scandaleuse qu’elle ne peut rassurer que ceux qui seraient tentés de le corrompre si ce n’est largement déjà fait. Le message est passé.
Moi-même, journaliste, quand j’ai fait un modeste fundraising pour soutenir mon site, j’ai rendu public le moindre montant reçu et quand certains donateurs ne voulaient pas être nommés j’ai mis leurs initiales comme « AOX, 1500 euros ». Tout ça pour que mes lecteurs sachent de qui j’ai reçu de l’argent afin de pouvoir suivre mes propos après cela et surtout pour que tel et tel ne disent pas en douce à leurs amis en montrant leur tel « regarde, je lui ai donné ceci et cela ».
La déclaration hallucinante de Birame est l’acte de foi d’un mercenaire indépendant au nom des juteux droits de l’homme. On le savait depuis longtemps, il vient de le déclarer. J’ai été l’un des premiers à le soutenir à ses débuts quand il était seul contre tous et aujourd’hui encore j’ai des amis parmi ses soutiens même « ses nègres » qui écrivent pour lui. Je lui reconnaît un courage qui relève de la témérité ; il semble n’avoir peur de rien ni de personne comme les fous ou les inconscients. Avant que mon site ne ferme pour quelque temps, je publiais toutes les déclarations de l’IRA ; c’est dire combien je suis pour la liberté d’expression mais corps et âme contre les imposteurs !
Birame est un imposteur charismatique, un Zuma qui n’a rien d’un Mandela. Il finira comme lui à rendre des comptes à la justice et à l’histoire des hratine. C’est un extrémiste comme nous avons des racistes négro-mauritamiens et arabes. Désormais il ne fait plus peur aux racistes beidhânes car comme bien des politiques ils ont compris qu’on peut le gérer avec de l’argent sauf qu’ils négligent que c’est un royal ingrat.
Demain il traitera de tous les noms ses nouveaux amis d’aujourd’hui. S’il continue ainsi, il finira mal, très mal…
A.O.S.A
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche