. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Notre pays préside la réunion du Conseil de supervision du compte spécial de financement du secteur privé

Jeudi 7 Avril 2022 - 20:30

Notre pays a présidé aujourd’hui jeudi, dans le cadre des activités des assemblées annuelles conjointes des institutions financières arabes tenues à Djeddah, la douzième réunion annuelle du Conseil de supervision du compte spécial de financement des petites entreprises du secteur privé dans les pays arabes sous l'administration du Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES).

Les mutations économiques et sociales consécutives à la pandémie de la Covid-19 ont créé un grand défi pour les Etats arabes, dans leur lutte contre les impacts négatifs de la maladie, notamment s’agissant des taux élevés de chômage, a affirmé dans son discours prononcé à cette occasion, le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs M. Ousmane Mamoudou Kane.

«Les études statistiques de l'Organisation Internationale du Travail mettaient en exergue, poursuit-il, le besoin pour les pays arabes de créer 33,3 millions d'opportunités d'emploi environ jusqu'à la fin de 2030, mais l’émergence de la pandémie, a exposé un tiers de la population active, estimée à 40 millions de travailleurs environ, à un risque élevé de perdre leur emploi ou de voir leurs salaires baisser.

«Par conséquent, ajoute –t-il, surmonter le problème du chômage dans le monde arabe est devenu plus complexe, nécessitant des efforts concertés au niveau des politiques économiques et sociales pour atteindre davantage de croissance économique, encourager le secteur privé à créer de nouvelles opportunités d'emploi et soutenir la mutation des projets vers le secteur formel.

Il convient, en outre, de développer des programmes et méthodologies d’enseignement pour élever le niveau de compétences de la main-d'œuvre tout en accordant l’attention au développement de projets de technologie de l'information»,

«Pour tout cela, le compte spécial a mis en place au cours de l'année 2021 une stratégie ambitieuse pour la période s'étalant jusqu'en 2025, afin de mettre en œuvre les missions initiales qui lui ont été assignées, et aussi pour faire face aux circonstances exceptionnelles qui ont résulté des répercussions de la pandémie de la Covid-19 et de ses effets négatifs sur l'offre de nouvelles opportunités d'emploi», a précisé le ministre.

M. Ousmane Mamadou Kane a appelé par ailleurs, les Etats membres à apporter davantage de soutien et d'orientation aux autorités concernées, afin de bénéficier des services du compte spécial dans le domaine du développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Ces services peuvent être des financements sous forme de prêts ou de participation au capital, d'octroi d'un soutien technique pour développer l'environnement des affaires de ces projets, rehausser les compétences des entrepreneurs, afin de relever leurs capacités à gérer avec plus aptitude et d’habilité leurs projets, d’où l’opportunité d’augmenter les taux de développement et de durabilité des projets et d’offrir plus d'opportunités d'emplois permanents pour les citoyens arabes.

Il est à noter que le «Compte spécial pour le financement des petits et moyens projets du secteur privé dans les pays arabes» est une initiative lancée en 2009 dans le but d'ouvrir un guichet arabe de financement des projets.
AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche