. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : Quatre milliards d’um pour l’augmentation des primes dans les secteurs de l’enseignement et de la santé

Mercredi 29 Novembre 2017 - 10:33

Le président mauritanien, Mr Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré mardi à, Kaédi, suivant l’intérêt particulier qu’il a accorde aux secteurs de l’enseignement et de la santé un montant de 4 milliards d’ouguiyas du budget de l’année 2018 a été alloué pour augmenter les primes de risque et zones spécifiques des travailleurs du secteur de la santé et l’augmentation de la prime de la craie pour les enseignants de l’enseignement fondamental et les professeurs de l’enseignement secondaire et technique ainsi que l’augmentation de la prime des professeurs de l’enseignement supérieur.

Le Chef de l’Etat a ensuite signifié que le gouvernement ne cesse de penser aux couches les plus vulnérables de notre société et dans le but de l’amélioration continue de leurs conditions de vie, il a été décidé d’élargir le programme de la solidarité qui vise à soutenir les familles les plus nécessiteuses pour qu’il englobe en 2018 les départements de Kobeni (Hodh), Kankossa, Barkéol (Assaba), Mbout (Gorgol), Ould Yenge et Sélibabi (Guidimakha) à travers la mobilisation d’un montant de 1,5 milliard ouguiyas qui va profiter à des milliers de familles dans les six zones précitées par le paiement pour chaque famille d’un montant financier trimestriel, en attendant que l’expérience soit généralisée les prochaines années.

Il a été également décidé au terme de la loi des Finances 2018, la mobilisation de 41 milliards Ouguiyas pour le programme d’urgence soit une augmentation de 10 milliards d’ouguiyas par rapport à l’année en cours.

Cela va permettre dira le président Ould Abdel Aziz de renforcer le programme Emel qui est au point mort (NDLR) et son élargissement, la mise à disposition de quantités suffisantes d’aliments de bétail subventionnées en plus de l’allocation d’importantes ressources aux investissements à caractère urgent.

Enfin, dans le cadre de l’assurance maladie des personnels non permanents, un montant est prévu pour qu’ils sera versé pour leur enregistrement à la caisse nationale d’assurance maladie pour qu’ils soient pris en charge.
Du coup, un analyste note que ce ne sont pas tous les enseignants qui sont dans les classes et tous le personnel médical qui affrontent les malades.

L’augmentation des primes a été prononcée par le président au moment, où, les fonctionnaires et agents de l’Etat s’attendaient avec promptitude à une augmentation considérable des salaires et une révision des prix des denrées de première nécessité, rapporte un observateur.

Synthèse A.S

source Tawary.com
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche