. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie / Présidence de l'Union africaine

Samedi 24 Février 2024 - 09:25

————-
Parmi les facteurs clés du succès de la diplomatie, il y a trois facteurs clés que la Mauritanie sous le président Ghazwani a mis en évidence avec succès ces derniers jours, en élisant à l'unanimité la présidence de l'UA.
En effet, le succès diplomatique nécessite une vision claire avec un discours réel et juste visant tous, basé sur des bases qui prennent en compte, avant tout, les intérêts stratégiques de la nation.
 
Cette posture doit être basée sur la cohérence, avec une approche du leader qui maintient, et non pas en retraite ou en basculant face aux fluctuations et aux pressions du vent de face, et des circonstances interceptives où la réflexion instantanée et les décisions aléatoires prévalent au détriment d'une approche organisée et réfléchie.
C'est donc essentiel, la présidence de l'UA n'est pas seulement une rotation des dirigeants, il y a une équation personnelle d'un leader, vu à travers ses valeurs fondamentales uniques, sa crédibilité et son expérience dans la gestion des situations et des crises.
 
Sur la base de ces conclusions, on peut dire que le Président Ghazwani, après cinq ans, a réussi à s'imposer dans un style de caractérisation qui a reçu l'admiration et l'affirmation au-delà des frontières. Style ouvert et ferme à la fois. L'unité marocaine autour de lui-même est un exemple éminent et expressif, et seule prouve que la présidence actuelle de l'UA n'est pas seulement une présidence de patrouille ou du moins cette fois
 
C'est une présidence souhaitable et légitime d'un continent qui envisage au 21e siècle de changements profonds et équitables dans la gouvernance et les relations internationales.
Le président Ghazwani peut avoir cet espoir, car il a une forte légitimité. Il a la stature morale, l'autorité, l'expérience et l'expérience, en plus de la riche diversité des cercles géostratégiques auxquels appartient la Mauritanie, il le rend éligible pour relever ce défi avec excellence.
 
Remarque : Je crois que toutes les élites diplomatiques passées et présentes peuvent être mobilisées par l'intermédiaire du ministère des affaires étrangères et de l'Académie diplomatique afin qu'une "équipe de travail" soit formée en tant que cellule de suivi et de surveillance génère un pouvoir de proposition riche et diversifié pour soutenir le succès de cette noble mission
Dieu est le fils de mon esclave
Ancien ministre des affaires étrangères et de la coopération

SOURCE Académie diplomatique
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche