. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre du Pétrole participe à des rencontres sur le gaz naturel et les énergies renouvelables

Dimanche 3 Décembre 2023 - 14:20

Le ministre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie, porte-parole du gouvernement, M. Nany Ould Chrougha, a participé samedi à un colloque sur la contribution du gaz naturel au développement durable, organisé par le Forum des pays exportateurs de gaz, dans le cadre des activités de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 28) à Expo City Dubaï, Émirats arabes unis.

Ce symposium a réuni le ministre nigérian de l’Énergie, le ministre bolivien de l’Énergie, ainsi que des responsables des ministères de l’Énergie émirati et russe.

Les participants à ce colloque ont souligné l’importance du rôle du gaz naturel pour assurer une transition énergétique juste, sûre et équitable, en tant qu’énergie de transition, et étant donné qu’il s’agit de l’énergie fossile la moins polluante pour l’environnement.

La Mauritanie a récemment rejoint le Forum des pays exportateurs de gaz naturel, en tant que membre observateur, en attendant le démarrage effectif des opérations d’exportation de gaz, au cours de l’année prochaine, à partir du grand champ d’Ahmeyim Grand Tortue.

En marge de ce sommet, le ministre a, également, participé à un colloque annonçant le groupement des systèmes innovants de stockage des énergies renouvelables assurant efficacité et sécurité du processus de transition vers les énergies alternatives.


Le ministre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie a également tenu le même jour une réunion avec l’Alliance mondiale pour les énergies renouvelables et l’hydrogène.

Au début de la réunion, les membres de l’Alliance ont souligné l’intérêt du monde pour les potentialités de la Mauritanie dans le domaine des énergies renouvelables, notamment l’hydrogène vert.

Dans ce cadre, le ministre a mis l’accent sur l’ouverture de la Mauritanie au développement de davantage de projets d’énergies renouvelables et sa volonté d’accompagner efficacement le rythme de l’effort mondial visant à réduire les effets négatifs de la crise climatique.

En outre, il a abordé la vision énergétique de la Mauritanie, soulignant que la mise en œuvre de cette vision contribuera au développement de ces grandes potentialités d’énergies renouvelables.

Il a indiqué que les capacités en matière d’énergie propre sont abondantes dans les wilayas du nord de la Mauritanie, qui abritent également la plupart des ressources minières du pays, notamment le fer et l’or, ajoutant que la Mauritanie œuvre à introduction des nouvelles énergies dans le processus de développement”.

Au cours des entretiens, les deux parties ont convenu d’échanger des informations, de poursuivre les consultations et le travail conjoint pour faciliter l’établissement de partenariats fructueux et bénéfiques pour tous.

L’Alliance mondiale pour les énergies renouvelables comprend des industriels internationaux, des développeurs de projets et de nombreuses entreprises du secteur privé représentées par l’Alliance en tant que cadre pour la discussion et la négociation de projets d’investissement dans le domaine des énergies renouvelables.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche