. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le Premier ministre répond aux interrogations et aux remarques des députés sur la déclaration de la politique générale du Gouvernement

Dimanche 8 Septembre 2019 - 20:15

Le Premier ministre répond aux interrogations et aux remarques des députés sur la déclaration de la politique générale du Gouvernement
L’Assemblée Nationale a tenu samedi à Nouakchott une séance plénière pour discuter la déclaration de politique générale présentée par le Premier ministre, M. Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya, jeudi dernier.

La séance qui s’est déroulée sous la présidence de M. Cheikh Ould Baya, Président de l’Assemblée Nationale a été marquée par les interventions des députés qui ont présenté leurs remarques et posé leurs questions sur ladite déclaration.

Ils ont, à cette occasion, dans leur majorité, loué le contenu de cette déclaration, insistant sur le fait que le programme ambitieux qu’elle renferme est considéré comme la matérialisation du programme électoral du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani qui a obtenu la confiance du peuple mauritanien aux échéances du 22 juin 2019.

Les députés ont en outre rendu hommage aux interventions dans les domaines de la santé, de l’enseignement, de la lutte contre l’extrémisme et de l’ancrage de l’Etat de Droit, soulignant que le programme du gouvernement représente une approche réaliste pour développer les différents secteurs qui souffrent encore de certaines lacunes et de problèmes, malgré les importantes évolutions qui qui y ont été réalisées.

Ils ont se sont félicités aussi de l’augmentation considérable du budget alloué à l’enseignement, de l’augmentation du nombre des enseignants et des professeurs, de leur formation, de l’amélioration de leurs conditions de vie et de l’intérêt accordé aux infrastructures sanitaires à travers la construction de 4 hôpitaux et des dizaines de centres de santé et de celui accordé à la justice sociale et aux couches les plus pauvres et les plus vulnérables, grâce à la création d’une agence chargée de l’amélioration de l’accès aux services de base pour une enveloppe financière de 20 milliards d’ouguiyas (N-Ouguiya).

Les députés se sont également félicités des nouveaux programmes créés pour développer les zones les plus vulnérables et leur approvisionnement en infrastructures nécessaires dans les domaines de l’enseignement, de la santé, de l’agriculture et de développement et de la baisse des prix de l’eau, de l’électricité des médicaments ainsi que de l’augmentation des crédits financiers alloués à l’élevage, de l’encouragement aux investissements et de l’intérêt accordé aux communautés mauritaniennes à l’extérieur.

Les députés ont par ailleurs appelé à prendre davantage de mesures et de politiques visant à améliorer les secteurs de l’enseignement et de la santé et à accorder un intérêt particulier à l’emploi, à la jeunesse, à la création d’opportunités d’emploi et à l’encouragement du secteur privé pour l’insertion du plus grand nombre des ressources humaines freinées du fait du chômage, en plus de l’amélioration des textes juridiques, de l’équité dans les contrats et marchés.

Ils ont enfin insisté sur la nécessité de mener une étude urgente sur le phénomène de l’échec des nombreuses et couteuses expériences destinées à donner à notre capitale un visage respectable, notamment dans le domaine de la propreté.

Répondant aux différentes questions et remarques présentées par les députés, le Premier ministre, M. Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya a, tout d’abord, remercié les députés pour leurs interventions et les précieuses propositions qu’ils ont présentées ainsi que pour l’hommage exprimé à l’égard de ce programme.

Il a ajouté que la Mauritanie connait une étape nouvelle de sa vie marquée par une alternance pacifique au pouvoir entre deux présidents élus, évènement qui sera suivi, a-t-il dit, par l’exécution par le gouvernement du programme sur la base duquel le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani a été élu par le peuple mauritanien.

Il a précisé que le gouvernement est tenu d’appliquer cet ambitieux programme qui répond aux aspirations du peuple mauritanien sur le terrain de la réalité, précisant que les remarques présentées par les députés seront prises en considération et ajoutées à ce programme.

En ce qui concerne la lutte contre pauvreté et les disparités sociales dont ont parlé certains députés, le Premier ministre a indiqué que ce programme donnera des résultats sans précédents dans le pays car devant permettre de créer une agence regroupant tous les intervenants en la matière qui oeuvreront au profit des couches les plus défavorisées dans le but de limiter considérablement les disparités sociales.

Il a jouté que le gouvernement est conscient du grand espoir que nourrissent les citoyens et de leur attente vis-à-vis du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, ce qui l’a poussé à prendre l’engagement de travailler avec abnégation et sérieux pour l’exécution du programme gouvernemental de façon étudiée et rapide dans le but de donner les résultats escomptés.

Le Premier ministre a ajouté que le but des bons de trésors émis par la trésorerie générale est d’organiser la liquidité, soulignant qu’il s’agit d’une mesure appliquée depuis 1992 et que ce qui a été pris récemment auprès des établissements de financement est très peu par rapport à ce qui était en cours dans le passé.

Le Premier ministre a par ailleurs insisté sur le grand intérêt accordée à l’unité nationale par le Président de la République qui a mis l’accent, a-t-il dit, dans son programme électoral sur la justice, la réunion des conditions pour une vie digne, la santé, l’enseignement, les infrastructures et la nécessité pour tous de sentir qu’ils appartiennent à ce pays.

Le Premier ministre a en outre indiqué que la propreté de la ville de Nouakchott et la sécurité routière ont occupé une place de choix dans les préoccupations du gouvernement, étant donné leur importance, soulignant qu’une stratégie multiforme destinée à limiter les accidents de la circulation a été adoptée.

Le Premier ministre a noté que les résultats de l’application de la déclaration de la politique générale du gouvernement seront exposés annuellement devant les députés et que la porte de concertation est ouverte devant tous dans l’intérêt de la Mauritanie qui a besoin des avis de tous sur les différentes questions de nature à permettre le développement et la prospérité du pays.

Il a passé en revue les efforts qui seront menés dans le domaine de l’enseignement, insistant sur la nécessité d’associer tous à ce sujet, y compris les partis politiques, les enseignants et les parents d’élèves, précisant que c’est grâce à l’enseignement fondamental que les valeurs de citoyenneté et de fraternité entre tous seront enracinées, insistant sur le fait que de la réforme de l’enseignement fondamental dépend la réussite de la société.

Il a ajouté qu’il existe un plan d’action ambitieux dans le domaine de la santé qui axe dans certains de ses aspects sur la lutte contre les faux médicaments, la mise en place d’un programme visant la gratuité des médicaments pour les couches pauvres, la solution de la question des urgences, le traitement à temps approprié des malades issus des couches vulnérables, avant de passer en revue la politique générale du gouvernement dans les domaines de la justice, de l’état civil, des pensions de retraite et de la réforme des établissement publics.

Le Premier ministre a appelé les députés à adopter le programme du gouvernement et à l’accompagner pour la prospérité de la Mauritanie et la réalisation du bien être pour chaque citoyen.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche