. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La semaine

Jeudi 23 Juin 2022 - 10:20

Liberté provisoire pour Abdel Baghi ould Ahmed Bouha
 

La chambre criminelle du tribunal de Nouakchott-Ouest vient d’accorder une liberté provisoire assortie du versement d’une caution de cinquante millions MRU à l'homme d'affaires et ex-directeur général de la Nouvelle Banque de Mauritanie (NBM) Abdel Baghi ould Ahmed Bouha. Le ministère public a examiné la décision sans s'y opposer. Ce qui signifie qu’Ould Ahmed Bouha peut être libéré de prison sitôt que le montant de la caution sera versé au Trésor public.
 

Ould Ahmed Bouha– un des propriétaires de la NBM – avait été écroué à la mi-Mars 2021 en compagnie de l'homme d'affaires et ancien parlementaire Mohamed Limam ould Benna et de l’administrateur à la NBM Issa ould Cheïguer. « Mes clients avaient été arrêtés après avoir refusé de signer un projet de document mettant fin à la vente de la banque à une société canadienne », avait affirmé précédemment l'avocat des propriétaires de la NBM, maître Yarba Ahmed Saleh.
 

Le collège de défense des anciens actionnaires de la NBM qui a fait l’objet d’une opération de cession au profit de « Westbridge » un groupe canadien peu connu dans le milieu de la finance internationale, dénonçait, dans un communiqué de presse rendu public samedi, le placement en détention provisoire d’Abdel Baghy ould Ahmed Bouha et de Limam ould Benna comme « un acharnement » de la part de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM). Ce collectif est constitué des maîtres Mohamed Mahmoud ould Sidi ould Nah, Lô Gourmo Abdoul, Yarba ould Ahmed Salah et Bal Ahmed Tijany.
 

Le document du collectif rejetait « une tentative maladroite de camoufler les graves illégalités commises lors de la cession de la NBM à des investisseurs étrangers désargentés » et« une grave instrumentalisation de la justice ».La défense demande « la mise en liberté immédiate » des anciens actionnaires de la NBM et sollicite «de toute urgence l’intervention des autorités compétentes – judiciaires et administratives – pour que la lumière soit faite sur ce dossier par les voies adéquates de Droit et que les véritables responsables, quels qu’ils soient, de l’état où se trouve actuellement la NBM répondent de leurs actes ».
 

Prise dans les conditions fustigées par la défense, la décision du juge d’instruction du 2ème cabinet du tribunal de Nouakchott-Ouest, le 18 Mars 2021, de placer Abdel Baghy ould Ahmed Bouha et Limam ould Benna en détention préventive paraît en effet discutable. Et les avocats de souligner que le juge d’instruction « a exigé séance tenante, le versement à la BCM de sommes faramineuses indues, précisant qu’à défaut il placerait en détention » les ex-actionnaires de la NBM. Une détention/pression et « contrainte par corps avant toute décision sur le fonds ». Notons enfin qu’après avoir subi, en Janvier dernier, une opération de cathétérisme au Centre National de Cardiologie (CNC), l’homme d'affaires avait regagné la prison.

 

Des statistiques terrifiantes
 

Selon les dernières statistiques officielles, 30% des filles en Mauritanie sont mariées avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans et 50% d’entre elles subissent des Mutilations génitales féminines(MGF).37 % des enfants de 5 à 17 ans travaillent. 50% des enfants ne sont pas scolarisés. 30 % de ceux âgés de 1 à 4 ans sont exposés à la violence.

Ces chiffres effroyables ont été communiqués par le bureau de l’UNICEF-Mauritanie, lors de la célébration, le 16 Juin dernier, de la Journée de l’Enfant africain. Cette année, la thématique était « la lutte contre les pratiques néfastes ».

 

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche