. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La ministre de l'Action Sociale supervise la signature de conventions de financement de 400 AGR

Jeudi 12 Août 2021 - 01:58

la ministre de l'Action Sociale, de l'Enfance et de la Famille, Mme Naha Mint Haroun Ould Cheikh Sidiya, a supervisé mercredi, à l'hôtel Iman de Nouakchott, la cérémonie de signature d'un ensemble de conventions de partenariat pour le financement d'activités génératrices de revenus pour 400 femmes et filles.

La ministre a signé ces accords avec les institutions de financement d'exécution, tandis que le secrétaire général du ministère de l'Action sociale, de l'Enfance et de la Famille, M. Sadvi Ould Sidi’Ahmed, a signé avec les organismes représentant les bénéficiaires.

Ces financements qui s'inscrivent dans le cadre du programme prioritaire élargi de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, profitent aux épouses de retraités de l'Armée nationale, aux mères d'enfants autistes , aux victimes de violences, aux femmes chefs de famille s'occupant d'orphelins et aux jeunes filles diplômées du Centre de formation professionnelle.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, la ministre a souligné que l'autonomisation des femmes et la protection de leurs droits font partie des orientations stratégiques du programme présidentiel. Elle a indiqué que l'attention que les femmes ont reçue dans le cadre du programme prioritaire élargi dans son deuxième axe, concernait l'amélioration de l'offre sociale et la demande. Ces différentes actions se sont traduites par de nombreuses réalisations majeures au profit des femmes, des enfants et des personnes vivant avec un handicap.

Elle a ajouté que son département cherche, à travers cette approche, à soutenir les capacités productives des femmes et à améliorer leurs qualifications afin de faire face et de résister aux répercussions des crises humanitaires et de produire un dividende démographique qui augmente l'accès des femmes et des filles aux financements et aux opportunités d'emploi.

La ministre a révélé que ce programme vise à financer 400 activités génératrices de revenus au profit de certains des groupes vulnérables parmi les plus touchés par les répercussions du Coronavirus, notant que la mise en œuvre de ce programme modèle, dont le coût dépasse neuf millions MRU , dépend de quatre institutions de micro-finance, toutes gérées par des femmes. , Ce qui contribuera à la promotion de l'entrepreneuriat féminin.

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du Commissaire aux Droits de l'Homme, à l'Action humanitaire et aux Relations avec La société civile, le wali de Nouakchott-Ouest, le président de la Région de Nouakchott, le hakem et le maire de Tevragh-Zeina.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche