. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’ancien président Aziz accable le milliardaire Mohamed Bouamatou

Mardi 28 Novembre 2023 - 08:35

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a parlé ce lundi 27 novembre courant, devant le tribunal pendant deux heures de temps environ, avant que le procès ne soit suspendu pour une pause en attendant de reprendre plus tard.

L’ex homme fort de Nouakchott s’en est pris, une fois n’est pas coutume, à l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou, le citant nommément.

Si je suis le premier inculpé dans ce dossier, alors Ould Bouamatou y est le premier concerné, a-t-il dit.

Allant sans transition dans les arguments, Aziz dira dans ce qu’il qualifie comme étant des visages patents de la corruption impliquant l’argentier mauritanien, que sa Banque la GBM « Générale Banque de Mauritanie », tirait des profits  limités uniquement à des intérêts, aux dépens d’ATTM, de l’ordre de 500 millions d’ouguiyas par an.

Bouamatou s’est accaparé une partie du terrain réservé au cimetière de Ksar, sans qu’il fasse l’objet d’une enquête et exproprié un terrain destiné aux logements sociaux dans le quartier de Tevragh Zeina, dont il a vendu une partie contre 3 millions de dollars à l’ambassade américaine à Nouakchott, a ajouté Ould Abdel Aziz.

Une défense de la « contrepartie »

Ould Abdel Aziz a défendu le recours de son gouvernement au procédé de la « contrepartie, pour construire le nouvel aéroport international Oumtounsy de Nouakchott, le qualifiant de répandu, connu et pratiqué dans de nombreux domaines.

 Il a illustré ses dires par les avions militaires qui étaient en possession de l’armée mauritanienne, dont l’un d’eux, dont il se trouvait à bord, était  tombé au cours de sa tournée peu après sa prise de pouvoir à « Oued Nguett », non loin du Chef-lieu de la moughataa de Tamchekett, dans la wilaya du Hodh El Gharbi

Tous ces avions avaient été acquis grâce à la contrepartie en poisson mauritanien, a-t-il souligné, disant que les munitions de l’armée, ainsi que les pièces détachées des chars en provenance de la Roumanie, étaient obtenues suivant le même procédé.

Je ne suis pas surpris par ce que les parlementaires ont fait, puisqu’ils ont reçu des augmentations successives de leurs salaires en un an, qui s’élèvent à 450 mille ouguiyas, a ajouté l’ex Chef d’Etat.

 Plus que jamais attaché à son innocence

L’ancien président a renouvelé son attachement à son innocence des charges portées contre lui et a qualifié le dossier de ciblage politique personnel à son encontre, se disant également attaché aux articles : 10, 13, 24, 27. , 43 et 93 de la Constitution mauritanienne.

L’ancien président a commencé son discours en félicitant le peuple mauritanien à l’occasion du 63ème anniversaire de l’indépendance nationale, ainsi que les Forces armées mauritaniennes à l’occasion la fête nationale, renouvelant son soutien et son plaidoyer au peuple palestinien.

Aziz avait lu au début de son intervention des versets du Saint Coran, appelant à la justice et mettant en garde contre l’injustice, déclinant les titres de son intervention, les évoquant successivement, abordant les détails de certains points du dossier et justifiant sa richesse, citant par ailleurs les tracasseries et le ciblage avant de commenter les requêtes soumises au tribunal.

alkhbar / senalioune.com

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche