. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L'UFP divisée à propos de la laïcité

Mercredi 13 Juin 2018 - 21:43

L'UFP divisée à propos de la laïcité

Des sources bien informées ont déclaré à « Mourassiloun » que le sujet de la  « laïcité »en Mauritanie, soulevé, au cours des dernières semaines,  a provoqué des divergences entre les dirigeants de l’Union des Forces du progrès (UFP).
 

La question de la «   laïcité  » a commencé après que le président du parti, Mohamed Ould Mouloud, ait  déclaré dans une interview sur le Whatsapp que :

« La laïcité n’est pas ce dont le peuple mauritanien a besoin,  que son introduction en  Mauritanie serait source de sédition et  constituerait  une provocation aux sentiments des citoyens ».

Ces propos ont  soulevé  mécontentement d’un certain nombre de jeunes du parti , qui ont publié une déclaration,  exigeant que le  président Ould Mouloud s’en excuse publiquement . Chose qui a conduit à l’apparition de  différences de point de vue au sein  de la direction du parti.
 

Les membres du  bureau exécutif se sont scindés en deux clans :
 

L’un,  dirigé  par le président Mohamed Ould Mouloud et ses deux adjoints, Lo GourmoMohamed Ould Khlil  et Mohamedou Naji, qui se trouve à l’extérieur du pays,

Alors que le deuxième clan,   est dirigé  par Moustapha Ould Badredine , assistée par Khadja Malick DialloMohamed Ould Sid Ahmed et Ould Habab.

Le Bureau exécutif , dans une réunion ,  proposait  de sanctionner  les signataires de la déclaration demandant au président de s’excuser et revenir sur ses propos concernant la laïcité.
 

Ould Bedredine et son groupe se sont opposés  aux sanctions et d’après certaines sources , le clan de Ould Bedredine  commence d’ailleurs à considérer que  le président Mohamed Ould Mouloud déroge  aux principes du gauchisme sur lesquels le mouvement des Kadihines  a été fondé  ainsi que  les principes des courants qui ont suivi, voire  même , les principes du parti : l’Union des Forces du Progrès.
 

On se rappelle que le parti a réussi à surmonter  les divergences  apparues en son sein, en 2013  , concernant la participation ou le boycott des élections .

Cette fois,  la controverse concerne la mise en cause et revirement de  l’idéologie  du parti,  contestés par  certains  dirigeants, « poids lourds » du parti  .

Source : http://mourassiloun.com/node/4431

source adrar-info.net

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche

Pendant ce temps...