. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Concertation pour la préparation de la mise en place d’une interprofession bétail viande

Mercredi 10 Juillet 2019 - 15:15

Concertation pour la préparation de la mise en place d’une interprofession bétail viande
Le centre des techniques de développement des filières animales d’Idini relevant de la moughataa de Ouad Naga a abrité mardi les travaux de l’atelier de préparation de la mise en place d’une interprofession bétail viande en Mauritanie.

Les participants discuteront, au cours de cet atelier organisé par la direction de développement des filières animales du ministère du développement rural avec l’assistance du projet régional d’appui au pastoralisme dans le Sahel (PRAPS) en Mauritanie, de l’élaboration d’une feuille de route pour la création d’une Union interprofessionnelle bétail viande en Mauritanie qui réunit l’ensemble des acteurs économiques de cette filière des viandes rouges et de la commercialisation du bétail.

La rencontre vise sortir avec des mesures pratiques de nature à améliorer les performances techniques des différentes structures opérant dans ce domaine.et proposer les étapes en vue de créer un cadre uni où se conjugent les efforts des secteurs public et privé.

Le secrétaire général du ministère, M. Ahmedou Ould Bouh a, à cette occasion, souligné que la création de cette Union de toutes les organisations professionnelles opérant dans la filière viandes rouges et commercialisation du bétail s’inscrit harmonieusement dans le cadre de la stratégie du département à l’horizon 2025, qui vise essentiellement développer les filières animales d’importance économique et à organiser et encadrer tous les acteurs du sous- secteur

Il a ajouté que la Mauritanie a réalisé l’autosuffisance en matière de viandes rouges, ce qui en fait un pays exportateur notamment des petits ruminants à destination des Etats voisins, relevant que les exportations vers le Sénégal ont atteint en 2017 les 370 milles têtes de bétail pour la fête d’El Adh-ha.

Les participants ont suivi, le premier jour, des exposés sur la politique du gouvernement en matière de promotion des ressources animales et sur les objectifs définis en la matière ainsi que le diagnostic de la situation actuelle de toutes les structures professionnelles actives dans la filière.

Notons que la stratégie nationale de développement rural insiste sur plusieurs axes dont le développement des filières porteuses dont celle des viandes rouges et de la commercialisation du bétail, qui offre 105 mille opportunités d’emplois permanents entre éleveurs, commerçants, bouchers et autres.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du hakem de la moughata de Ouad Naga, de plusieurs hauts responsables du ministère et du coordinateur régional du projet PRAPS en Mauritanie.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche