. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Boidjel O. Houmeid dévoile à Sahara Medias les contours de son avenir politique

Vendredi 31 Janvier 2020 - 20:10

Le député Boidjel O. Houmeid a déclaré qu’il conservait sa place au sein du parti union pour la république au pouvoir mais qu’il s’abstenait de participer directement à l’action politique.

Dans une interview accordée à Sahara Medias, Boidjel ould Houmeid a dit ne pas regretter l’intégration de son parti Al Wiam à l’UPR il y a plus d’un an.

Le député, qui séjourne désormais le plus de temps dans son village « BDEN », près de la localité de N’Diago, dans la moughata de Keur Macène, a déclaré dans cette interview à Sahara Medias à propos de son avenir politique qu’il « n’envisageait pas d’être opposant car venu de l’opposition, ni former un parti politique dans l’avenir », telle est ma position a-t-il dit.

« Mes soutiens qui m’ont accompagné à l’UPR doivent y rester, a-t-il dit mais moi personnellement il ne m’est plus possible de militer dans les partis, d’abord pour des raisons santé, n’étant plus jeune et ne pouvant plus faire beaucoup de choses ».

Le député O. Houmeid est partie prenante dans la dernière crise qui avait opposé le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani à son prédécesseur Mohamed O. Abdel Aziz à propos de la référence du parti au pouvoir, l’UPR.

Il refuse de faire un choix entre les deux hommes, « deux amis et c’est leur action ensemble qui m’a amené à dissoudre le parti Al Wiam, naguère troisième formation politique en terme de représentativité au parlement et le second parti de l’opposition.

« J’ai été convaincu par leur ambitieux programme pour diriger le pays et j’ai fait le choix de les accompagner.

Est arrivé ce qui est arrivé mais je ne ferai pas de choix entre eux. »

A propos de son avenir politique O. Houmeid a notamment déclaré qu’il était à présent au parti au pouvoir et qu’il y restera avec ses soutiens ajoutant qu’il n’acceptera pas de participer directement comme activiste politique..

« Je mènerai à terme mes deux mandats de député et maire et puis j’attendrai ce qui se passera après. »

Le député a réaffirmé qu’il n’avait aucun regret qu’en à l’intégration de son parti à l’UPR, ajoutant qu’il arrive parfois que l’approche politique ne soit pas la bonne mais qu’il n’avait aucun regret pour toute décision prise dans sa vie.

Boidjel O. Houmeid, dans cette interview que Sahara Medias publiera intégralement avec le son et l’image, a évoqué la question des mesures envisagées pour enquêter sur les dossiers de la gestion de Mohamed O. Abdel Aziz, la situation économique du pays en général, la situation dans la région de N’Diago et les perspectives de l’exploitation du gaz naturel.

saharamedias

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche