. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Terrible humour d'un écrivain algérien sur l'état des arabes...

Samedi 22 Octobre 2016 - 13:45

Il n'y a que la vérité qui blesse dit-on. Cela se passe sur Al-Jazeera. Une émission sérieuse «  la direction opposée » invite Anouar Malek, écrivain-journaliste algérien. Ce dernier  n’y va pas par quatre chemins et dit bien des vérités au milieu de certaines approximations. Il ne parle pas des arabes d’hier héritiers d’une grande civilisation qui contribua à la renaissance européenne, il parle de ce qu’ils sont devenus étant lui-même arabe.
 

 
Il aurait pu rajouter en parlant des égyptiens qui se disent descendre des Pharaons, que c’est tout de même incroyable que sans le français Champollion les égyptiens d'aujourd'hui ne pourraient pas déchiffrer un traître hiéroglyphe ! 

 
Ce qu’il dit fait mal mais si les arabes veulent se relever, ils doivent accepter qu’ils sont à terre sinon c’est impossible autrement et ce n’est pas toujours en accusant les autres qu’on règle ses problèmes quand ils sont dus à nos responsabilités. Il dit vrai quand il parle de l’orgueil maladif fondé sur une folie des grandeurs passées comme un trouble psychique dû à l’incapacité à ouvrir les yeux sur la réalité trop dure.

 
Il dit vrai quand il dit qu’aucun arabe ne peut mieux faire que leurs dirigeants. En ce qui concerne la Mauritanie, je crois que même si Aziz part demain, rien ne changera car ceux qui tiennent la vie économique, politique et même religieuse appartiennent au même univers psychologique qui ne bouge pas.  Cette culture dont on dit qu’elle reste quand tout le reste est oublié. Ils regardent passer les présidents comme dans les ministères, les fonctionnaires regardent passer les ministres qui eux-mêmes regardent ailleurs sachant qu’ils ne sont là que pour un temps souvent bref pour toutes les raisons du makhzen sauf celle de la compétence qui arrive en dernier pour confirmer le choix.

 
Les arabes méritent mieux que ce qui leur arrive.

 
Que Dieu les aide à se relever surtout actuellement où le monde arabe souffre dans sa chair sur son sol pour des guerres de ressources qui profitent à l’étranger. La démocratie semble leur être interdite et on en vient à croire qu’ils ne méritent que des tyrans seuls capables de les gérer au milieu d'une culture du coup bas permanent.

 
Ce cri du cœur doit être entendu de la bouche de l’écrivain en arabe même sans comprendre car il parle avec ses tripes et c'est sous-titré... Il exagère souvent mais dit quelques vérités et s'il n'était pas arabe on pourrait le prendre pour un raciste.

Il s'agit là d'extraits, il faudrait trouver la version complète pour entendre l'arabe qu'on aperçoit en face...

 
 

Le journaliste d’al-Jazeera: 73% de nos spectateurs pensent que les arabes représentent une grande puissance et ont de l’influence, etc.

L’écrivain : en fait ce chiffre n’indique qu’une seule chose : les arabes sont en proie aux fantasmes et un orgueil dépassé.

 
Le journaliste : un orgueil mal placé ?

 
L’écrivain : un orgueil mal placé, vidé, qui ne fait de bien à personne.
Les Arabes auraient inventé, ou découvert, le zéro – mais qu’en ont-ils fait ? Certains se sont assis dessus, certains l’ont déposé sur leur tête, d’autres s’en servent de cerceau et se mettent à remuer des hanches, du ventre et des seins pour convaincre le monde que les Arabes sont occupés à quelque chose.

 
Les Arabes ne sont rien de plus qu’une série de zéros ! Rien ne permet de croire qu’on puisse compter sur les Arabes pour produire quoi que ce soit. Cet orgueil mal placé est profondément enraciné en eux à un niveau inimaginable. Il est si profondément ancré qu’ils croient pouvoir aller sur la Lune. Demandez à vos auditeurs s’ils pensent que les Arabes pourront aller sur la Lune d’ici à 2015 ? Ils vous diront sans hésiter «  oui, les Arabes iront sur la Lune »

 
Par Allah, les Arabes ne sont pas capables d’aller plus loin que le seuil de leur porte. Ce sont des mots vides. En toute honnêteté, les Arabes sont tellement arriérés,  qu’ils ne sont pas du tout adaptés à la civilisation !  Ils exportent le chawarma, les falafels, les fèves et tous types de drogues en Europe,  prétendant apporter quelque chose de plus à l’Europe…

 
Le journaliste : la civilisation…

 
L’écrivain : ils appellent cela la civilisation. Les chefs de l'état arabes sont à l’image de leur peuple. Ils ne viennent pas de la planète Mars. Ils ont surgi de leur peuple et partagent avec eux les mêmes croyances et convictions. Si vous placez un citoyen arabe au pouvoir, je mets au défi n’importe quel Arabe susceptible de devenir dirigeant de faire mieux que les dirigeants arabes.

 
Il n’y a aucune différence entre les dirigeants arabes et les peuples arabes. Ils sont tous dans le même panier puisqu’ils sont tous arabes. Montrez-moi une seule chose inventée par les Arabes qui constitue un pilier sur lequel repose la civilisation humaine ? Ils n’ont rien inventé !

 
Est-ce que les Arabes lisent ?  Le citoyen israélien lit, à lui seul, 35 livres par an,  le citoyen européen en lit au moins 40, tandis que le citoyen arabe : 80 Arabes réunis lisent un seul livre par an.

 
Les statistiques de la police montrent que la plupart des sites web que visitent les Arabes sont de sites web à caractère pornographique. La réalité arabe est une réalité de défaite. Ils ont touché le fond. Nous sommes vaincus politiquement, militairement, économiquement et même psychologiquement. notre discours est un discours complotiste : nous accusons les autres de tous les maux.

 
Le journaliste : Prenez l’Egypte, par exemple, qu’est-ce que ce grand pays arabe a à offrir ?

 
L’écrivain : Comment ?

 
Le journaliste : Je vous le demande

 
L’écrivain : Rien. Elle n’est capable de rien. L’Egypte n’a que des fèves, et je le dis avec toute l’ironie du monde. Elle est incapable de quoi que ce soit. Elle vit de l’aide américaine. Sans elle, les Egyptiens mourraient de faim. L’Egypte est incapable d’entrer en guerre pour des raisons aussi bien stratégiques que militaires. Elle est impuissante.

 
Le journaliste : l’Egypte n’a-t-elle pas remporté quelques guerres ?

 
L’écrivain :  non la guerre de 1973 n’était pas une victoire. C’était une défaite de plus

 
Le journaliste : elle n’a pas gagné la guerre ?

 
L’écrivain : Non. Celle-ci a été suivie des accords de Camp David, quelques années plus tard. L’Egypte n’a pas gagné la guerre. Aucun pays arabe n’a gagné de guerre !  il n’y a eu aucune victoire digne de ce nom !  Nous n’avons que des défaites, que nous enveloppons comme s’il s’agissait de victoires.

 
 
Nous rejetons toujours la faute sur les colonisateurs, sur la colonisation, sur l’autre  alors que nous sommes nous-mêmes fautifs de ce qui nous arrive. Les Arabes sont nuls… Regardez leur comportement en Occident et comme ils y vivent.  Je jure par Allah qu’ils sont de très mauvais exemples !  Quand vous entendez parler de voleurs, il s’agit toujours d’Arabes. A chaque fois qu’un jeune homme harcèle une fille dans les rues de Londres ou de Paris , il se trouve que c’est un Arabe. L’individu arabe regroupe toutes les valeurs morales négatives !



 
 
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...