. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Les événements du 5 avril 2021 à Kaedi autour de la Zawiya : La communication de Ganbanaaxun Fedde

Mercredi 7 Avril 2021 - 13:36

🟢 .

 

Ce lundi 5 Avril 2021, des violents affrontements ont été signalés avec plusieurs blessés à déplorer autour d'une Zawiya dans un quartier de la ville de Kaedi, la capitale du Gorgol (région Sud mauritanien). Selon nos informations recueillies auprès de sources dignes de foi, une affaire pendante déclenchée le vendredi 2 octobre 2020 après un office de prière dirigé par un membre de la communauté en l'absence du titulaire, est à l'origine de ce débordement violent. Ainsi l'imamat de l'occasion assuré par Cheikhna Coulibaly n'avait pas été apprécié par certains éléments de la communauté soufie. Par la suite, les partisans du camp encarté nobiliaire faisaient savoir que sans autorisation, ce lettré Coulibaly appartenant à la couche sociale assignée statutairement esclave , n'avait pas droit à officier comme imam. Le camp de Cheikhna Coulibaly en a conclu une discrimination manifeste avec des penchants féodalo-esclavagistes à son encontre. Au final il y a eu scission de fait dans l'office de prières au sein de l'enceinte de dévotion.

Les rapports devenaient tendus de plus en plus jusqu'à cet éclatement regrettable de violences en début de soirée de ce 5 Avril.

 

- Ainsi nous , Ganbanaaxun Fedde - Armepes et partenaires, fidèles à nos principes pacifistes, dénonçons toutes les violences quelle qu'en soit l'origine. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

 

- Appelons à l'apaisement et à une concorde retrouvée au sein de cette communauté à la lumière de valeurs d'égalité et de fraternité promues par notre religion.

 

- Réitérons notre appel à l'endroit du monde soninké pour une nécessaire réforme intérieure en extirpant certaines coutumes qui humilient humainement et discriminent socialement. Les fuites en avant et le déni des réalités ne servent aucunement l'espoir d'un avenir serein de la communauté dans son ensemble.

 

- Demandons l'implication sérieuse de nos autorités étatiques sur les cas litigieux touchant le respect des droits humains notamment les vestiges tenaces de l'esclavage sous toutes ses manifestations. Que la Loi et le Droit s'imposent rigoureusement en recours quand la dignité de certains citoyens est bafouée.

 

- Exprimons notre entière solidarité avec les personnes victimes d'un mépris culturel lié à leur ascendance sociale, qui militent pour plus d'équité sociale et d'égalité citoyenne.

 

Le 7 avril 2021

 

• Pour la communication GANBANAAXUN FEDDE et Partenaires.

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche