. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre des Pêches se réunit avec le vice-ministre chinois de l’Agriculture

Lundi 27 Mai 2024 - 20:06

M. Mokhtar El Housseinou Lam, ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, a reçu en audience, lundi à Nouakchott, une délégation chinoise, actuellement en visite dans notre pays, conduite par le vice-ministre de l’Agriculture et des Affaires Rurales.

Dans une allocution prononcée pour la circonstance,, le ministre a indiqué que cette réunion dénote l’importance des relations privilégiées entre la Mauritanie et la Chine, en particulier, dans le domaine de la pêche et de l’économie maritime, affichant sa détermination à renforcer et à élargir cette coopération en concrétisation de la volonté des dirigeants des deux pays, Son Excellence, le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et le Président de la République Populaire de Chine Xi Jinping.

Il a ajouté que ‘’les relations dans le domaine de la pêche existent depuis plus de 33 ans après la signature , 1991 du premier accord de pêche entre nos deux pays, depuis lors, ces relations n’ont ces de se développer dans l’intérêt mutuel de nos deux patries’’, a – t – il dit.

M. le ministre a, en outre, affirmé que les dernières années ont, également, permis le développement de la coopération dans le domaine de la transformation et de la valorisation des produits, c’est dire plus d’investissements chinois en Mauritanie, comme la Sté Polyhandong, qui a investi 100 millions de dollars US dans l’exploitation et la valorisation des produits de pêche, au côté d’autres entreprises chinoises qui ont investi dans le domaine des pêches.

Il a rappelé qu’il existe encore d’autres domaines ouverts à la coopération, telles que les infrastructures de débarquement, la construction d’usines de transformation et de valorisation des produits de la mer, l’aquaculture marine, la pêche et la pisciculture en milieu continental et fluvial.

M. Lam a souligné que le secteur de la pêche est un secteur important pour l’économie mauritanienne en raison de sa contribution dynamique au budget de l’Etat et de sa contribution aux recettes d’exportation, à l’emploi, à la lutte contre la pauvreté et à la sécurité alimentaire.

Dans ce contexte, une feuille de route a été adoptée pour relancer le secteur de la pêche, dont les principaux objectifs sont de préserver les ressources et leur environnement marin et côtier, tout en intégrant davantage le secteur dans l’économie nationale.

Il a indiqué que la réalisation des objectifs du secteur passe par le développement des infrastructures de débarquement, de transformation et de stockage des produits halieutiques le long de la côte, notamment, au centre et au sud, notant que certaines de ces infrastructures sont déjà opérationnelles, notamment le port de Tanit, autofinancé par l’Etat et réalisé par une entreprise chinoise, et le port de N’Diago, dont les travaux sont en phase avancée, et dont une partie a été réalisée par des entreprises chinoises.

Par ailleurs, le ministre a appelé les investisseurs chinois à venir en Mauritanie pour profiter des avantages économiques que le pays offre aux investissements étrangers, notamment chinois.

À la fin de son discours, il a remercié le gouvernement et le peuple chinois pour leur soutien constant au développement de la Mauritanie au cours des dernières décennies.

Le vice-ministre de l’Agriculture et des Affaires rurales de la République populaire de Chine a remercié le gouvernement mauritanien pour son accueil chaleureux et son hospitalité, soulignant la diversité de la coopération entre la Mauritanie et la Chine, qui englobe de nombreux secteurs.

Il a ajouté que l’ambassade de Chine en Mauritanie travaille d’arrache-pied pour élargir cette coopération à d’autres domaines, notamment, le domaine des pêches et de l’économie maritime, soulignant que la stabilité en Mauritanie est importante pour consolider et renforcer cette coopération dans divers domaines.

La séance a été marquée par plusieurs interventions de responsables et d’acteurs du secteur, ainsi que de la délégation chinoise, couvrant de nombreux sujets relatifs au développement de la coopération entre la Mauritanie et la Chine et aux obstacles qui peuvent entraver le développement de cette coopération.

La réunion s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère, M. Sidi Aly Ould Sidi Boubacar, du président de la Fédération Nationale des Pêches, M. Hamadi Ould Baba, et de l’ambassadeur de Chine accrédité en Mauritanie, M. Li Baijun.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche