. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’ouverture d’une journée de réflexion sur l’éducation des enfants handicapés à Nouakchott

Mercredi 6 Décembre 2023 - 15:38

Madar/Nouakchott/06-12-2023

« L’éducation des enfants handicapés en Mauritanie… réalité et perspectives : c’est le thème de l’ouverture d’une journée de réflexion sur l’éducation des enfants handicapés, supervisée par la ministre de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Famille, en coopération avec la Générale Banque de Mauritanie (GBM), ce mardi, à Nouakchott. Cette journée de réflexion, s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale des personnes handicapées, visant à permettre d’évoquer les problèmes liés à l’éducation des enfants handicapés en Mauritanie. Mais aussi de faire la lumière sur ces problèmes et d’échanger les expériences entre différents acteurs du domaine.

Dans son allocution, la ministre a affirmé que son département tient à ce que chaque enfant mauritanien handicapé bénéficie de l’éducation qui lui convient. Avant d’annoncer l’ouverture d’antennes du Centre pour la formation et de la promotion sociale des enfants handicapés dans certaines wilayas de l’intérieur. Elle a indiqué que ce Centre de Formation et de Promotion Sociale des Enfants Handicapés a mené récemment une étude sur un échantillon d’enfants handicapés (956 enfants) répartis sur les wilayas de Nouakchott, Nouadhibou, Tiris Zemmour, Brakna et Hodh El Gharbi. Cette étude a montré que certaines des mentalités dépassées qui poussent les parents à cacher leurs enfants handicapés ont commencé à décliner, et que l’autisme, le syndrome de Down et la déficience intellectuelle constituent le plus grand pourcentage de types de handicaps, suivis par les handicaps auditifs et visuels. A-t-elle souligné. Elle a expliqué que l’éducation des enfants handicapés en Mauritanie représente une priorité parmi les engagements de l’état, et constitue un axe essentiel de l’action du gouvernement, en cohérence avec l’approche d’équité et d’autonomisation de tous les groupes vulnérables, notamment les personnes handicapées.

Cette journée de réflexion a vu la participation du ministre de l’Éducation Nationale et de la Réforme du système éducatif, du commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile, du secrétaire général du ministère de l’action sociale, de l’enfance et de la famille, du wali de Nouakchott Ouest, du directeur du Centre Zayed pour enfants autistes et de la directrice générale de la Générale Banque de Mauritanie ainsi que plusieurs autres personnalité œuvrant dans ce domaine.

Par Fatimata DEH

 madar.mr
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche