. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Colloque scientifique sur les risques de l’extrémisme violent sur les jeunes

Jeudi 12 Juillet 2018 - 20:34

Colloque scientifique sur les risques de l’extrémisme violent sur les jeunes

Le Projet de Prévention des Conflits et du Dialogue Interculturel a organisé conjointement avec le Groupe d'Intérêt Scientifique (GIS), les 10 et 11 juillet 2018 à Nouakchott, un colloque scientifique sur les risques de l’extrémisme violent sur les jeunes sur le thème : « jeunesse et extrémisme violent ».

Durant deux jours, des conférences ont été présentées par des érudits et chercheurs sur des thèmes différents, tels que : la mahadra ne forme pas des extrémistes, le vivre ensemble et le travail commun entre les franges de la société mauritanienne : défis et perspectives, l’innovation religieuse et son incidence sur la jeunesse, le système éducatif et son rôle dans la lutte contre l’extrémisme chez les jeunes et la femme mauritanienne et la lutte contre l’extrémisme dans les lieux publics.

La rencontre a été ouverte par le secrétaire général du Ministère de la Jeunesse, Mohamed Ould Vall Abdi, qui a précisé que le colloque revêt une importance toute particulière pour le département, au regard des sujets qui seront traités par les érudits et professeurs et qui mettent en relief les risques de l’extrémisme sur les jeunes qui sont la pierre angulaire dans l’œuvre de construction et l’épanouissement des pays.

 Il a insisté sur  la nécessité d’immuniser les jeunes contre toutes ses formes par l’adoption de mécanismes préventifs efficaces et l’organisation des débats entre les jeunes repentis.

 

 ‘’Pour parvenir à une solution à caractère régional concertée en matière de lutte le terrorisme, l’extrémisme et le crime transfrontalier, la Mauritanie était à l’origine de la création du G5 Sahel. La Mauritanie, réputée pour son action dans la vulgarisation de l’Islam sur le Continent africain est appelée aujourd’hui à éclairer les fidèles dans notre région sur l’Islam, centriste, modéré, juste et ouvert sur l’autre’’, a conclu Ould Vall Abdi.

 

 Pour sa part, l’Imam Hamden Ould Tah, représentant du groupement d’intérêt scientifique (GIS), a mis en exergue le rôle que joue l’Islam dans l’éclairage de l’opinion internationale et la vulgarisation des valeurs de la paix, de la justice, de la tolérance, de l’amour et de la fraternité au sein des peuples de par le monde.

 

 Quant au représentant de la délégation de l’UE à Nouakchott, M. Serge Mart, il a indiqué que l’extrémisme violent est devenu un fléau mondial dont la lutte devra s’effectuer au niveau régional et international. Il a ajouté que la Mauritanie constitue un exemple à suivre dans la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme et le crime transfrontalier.

 

 A l'issue du séminaire qui a été d'un grand niveau les recommandations ont fait ressortir l'importance de ce genre de rencontres et l'intérêt que cela apporte aux jeunes. Les participants ont émis le souhait de se voir renouveler ce genre de rencontre.

source lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche