. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La CVE : Une initiative louable

Mardi 21 Mai 2024 - 16:04

Les tentatives de la coalition Vivre ensemble (CVE) de réunir les acteurs politiques de l’opposition en vue de trouver un candidat de consensus n’ont certes pas abouti ; les uns et les autres ont certes salué l’initiative mais ont trouvé le temps court et les ambitions trop fortes pour relever ce gros pari. On ne peut pas parler d’échec mais de coup réussi dans la mesure où les 6 prétendants à la présentielle ont accepté d’échanger autour de l’agenda proposé par la CVE. Il s’agissait de :
 

1. L’adoption d’une stratégie à candidatures multiples de l'opposition à l’élection présidentielle prochaine pour atteindre l'objectif du changement.

2. La signature d'une charte d'honneur entre les candidats et les différentes formations.

3. La formation d'un État-major politique pour coordonner et diriger les opérations pré et post électorales.

4. L’exigence de transparence des élections et la suppression du système actuel de parrainage contrôlé par le pouvoir.
 

A l’arrivée, ils ont convenu de signer une charte d’honneur les engageant à se retrouver derrière le candidat de l’opposition arrivé au 2e tour. C’est une avancée, se félicite Bâ Mamadou Moustapha président de la CVE, à l‘origine de cette initiative, joint par le Calame, depuis les USA. Cette initiative s’est tenue du 30 mars au 6 avril dernier, dans les locaux du centre africain des conférences. Ont pris part à ces journées de concertations plus d’une vingtaine de partis et mouvements de la société civile : Cve,  Rag Paren/ve,  Rdp, Fpc, Fcd, Mnsd, Afcd, Med Dklm, Mms, Pmuf, Assala Mauritanie En Avant, Groupe Ladji Traore, Ira, Tpmn, Ccrm1, Amcs, Adcimao, Amppdi, Flej, Ccrm2, Mvt5, Abpad. Etaient présents aussi 6 prétendants à la présidentielle : le représentant de Mohamed Abdelaziz, Biram Dah Abeid, Ahmed Haroune, Nouredine Mouhamedou, Outoma Soumaré, Sadava Cheikh El Houssein…

 

Ne pas laisser l’espoir s’estomper
 

Une véritable prouesse de la CVE qui se bat depuis le décès de Kane Hamidou Baba, ancien président du MPR et de cette coalition, pour maintenir la flamme que ce dernier avait réussi à allumer avec d’autres responsables de cette coalition. « Nous ne pouvions pas laisser s’estomper cet espoir avec le décès de Dr. Kane, une personnalité engée et consensuelle, c’est l’hommage que le devoir nous impose à rendre à cette figure emblématique de l’arène politique mauritanienne », souligne Mamadou Bâ.  Dr. Kane Hamidou Baba avait réussi à fédérer toutes les forces aspirant au changement, pour ne pas dire, à la refondation de la Mauritanie, lors de la présidentielle de 2019. Une action qui a ébranlé le système qui a montré son véritable visage répressif, ceci au lendemain de la proclamation unilatérale des résultats par le candidat du pouvoir qui s’est autoproclamé élu, avant la CENI et le conseil Constitutionnel. Dans la foulée, le pouvoir arrête le président Samba Thiam des FPC qui n’était même pas candidat puis quadrille les quartiers de la capitale, favorables au candidat de la CVE. Une manière musclée pour intimider et d’enrayer les protestations éventuelles.
 

C’est de cette détermination de mener le pays à un changement pacifique par les urnes que la CVE a fait montre en décidant de se battre pour unifier les forces de l’opposition, indique Bâ Mamadou Moustapha. De l’avis des observateurs, la dynamique replace la CVE au cœur des actions de l’opposition, elle a contribué à rassembler de partis et coalitions de partis autour du candidat Biram Dah Abeid. Un résultat salué par le candidat au cours d’une conférence de presse lorsqu’il a déclaré que six partis et coalitions lui ont déclaré leur soutien autour d’un programme consensuel.
 

Il faut rappeler au passage que le président de la CVE avait déployé d’intenses efforts à la veille des dernières élections locales pour rapprocher et pacifier les rapports entre la CVE et la CVE/VR qui sont allées sous les couleurs de l’AJD/MR. Une action qui a contribué, il faut le reconnaître à booster les résultats dudit parti, lequel a réussi à envoyer 4 députés à l’Assemblée nationale. Un résultat honorable quand on sait que ces partis manquent cruellement de moyens. 

Dalay Lam

lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche