. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Kiffa: Démarrage de la campagne nationale de communication pour le changement de comportements

Mardi 10 Octobre 2017 - 22:24

 La ville de Kiffa ville a abrité mardi matin le démarrage de la campagne nationale de communication pour le changement de comportements, sous le haut patronage de la Première Dame, Mariam Mint Ahmed, dite Tekber.

Le démarrage de la campagne a eu lieu sous la supervision de la ministre des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, Mme Maimouna Mint Mohamed Taghi, en présence de la ministre des relations avec le Parlement et la société civile, Mme Awa Cheikh Tandia, du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Mohamed Ould Jibril et du wali mouçaid, wali par interim, de l’Assaba, M. Toka Koueita.

Au cours de la première journée de cette manifestation le site web, qui accompagnera toutes les activités exécutées par le projet, a été lancé, des prix, constitués de sommes d'argent, ont été distribués aux trois filles lauréates et cinq femmes ont été primées pour leur réussite dans des projets de développement.

La ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille a souligné, au nom de la Première Dame, que le projet d'autonomisation des femmes et du dividende démographique dans le Sahel (SWEDD) est le fruit des efforts déployés par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et ses homologues présidents du Burkina Faso, de la Côte-d'Ivoire, du Mali, du Niger et du Tchad afin de relever les défis démographiques croissants qui ont constitué un obstacle au développement au Sahel et en Afrique en général.

Elle a ajouté que ce projet vise à accélérer les changements démographiques en soutenant les efforts des États membres pour

améliorer l'accès aux tarifs des services de santé génésique et d'encourager la scolarisation des filles et de l'autonomie et l'intégration des femmes du dividende démographique dans les politiques économiques et sociales des États membres, ce qui ne peut être atteint sans un changement social positif dans les attitudes à travers la mise en œuvre de programmes générateurs de revenus au profit des femmes et d'améliorer leur accès à la propriété des biens immobiliers et la formation et la formation des filles qui sont victimes de l'abandon scolaire en fonction des besoins du marché.

Le ministre a dit l'importance des ateliers préparatoires du projet, qui ont jusqu'à présent configurés 500 liens, y compris les leaders d'opinion religieux et associations de parents d'élèves et des réseaux de femmes et des organisations de jeunesse.

À son tour, le maire de la commune de Kiffa, M. Mohamed Lamine Ould Sid Ibrahim a souligné que l'organisation de cette campagne représente une étape décisive vers la mise en œuvre de la Mauritanie pour le projet et a salué l'importance des politiques et programmes de développement mis en œuvre par le Gouvernement mauritanien sur les instructions du Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a assisté au lancement de la campagne et les gouverneurs des États bénéficiaires des interventions du projet, deux bassins et le gang et Kidamaga, et des représentants des partenaires au développement et les organisations qui soutiennent le projet et un groupe d'intérêt pour les affaires publiques dans les Etats cibles.

source AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche